À New York

27 octobre 2020 19:20; Act: 28.10.2020 12:23 Print

Ces panneaux qu'Ivanka Trump ne veut plus voir

Le Lincoln Project, groupe républicain anti-Trump, s’est payé deux publicités attaquant Ivanka Trump et son mari, pour leur gestion de la crise sanitaire.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Lincoln Project est un groupe de républicains anti-Trump mettant tout en œuvre pour empêcher sa réélection. Parmi ses fondateurs, on trouve notamment George Conway, qui n’est autre que le mari de Kellyanne, fidèle conseillère du président américain qui vient de quitter la Maison-Blanche. Dans le but de discréditer le clan Trump, le Lincoln Project s’est récemment offert deux immenses panneaux d’affichage à Times Square, célèbre place de New York.

En «vedette» de ces publicités, Ivanka Trump et son mari Jared Kushner, dégommés pour leur gestion de la crise sanitaire. On peut voir la fille du président, tout sourire, présenter des statistiques pourtant dramatiques: plus de 33 000 New-yorkais et plus de 224 000 Américains sont morts du Covid-19. La photo utilisée est la même que celle postée par Ivanka Trump en juillet dernier sur Twitter: la femme d’affaires avait alors fait scandale en faisant de la publicité pour une marque de conserves, flirtant alors avec le code fédéral.

Sur l’autre panneau, Jared Kushner - lui aussi conseiller de Donald Trump - prend la pose en compagnie d’une phrase qu’il aurait prononcée au mois de mars, selon Vanity Fair: «Les New-yorkais vont souffrir et c’est leur problème». L’intéressé nie avoir tenu ses propos. Sous cette citation, des sacs mortuaires rouges et noirs sont alignés les uns à côté des autres. Selon le New York Times, ces deux panneaux doivent rester en place jusqu’à au moins deux jours après l’élection présidentielle.

Un avocat du couple a envoyé une lettre vendredi au Lincoln Project pour lui faire part de son intention de porter plainte si ces panneaux «faux, malveillants et diffamatoires» n’étaient pas retirés. Le groupe anti-Trump a réagi en publiant la lettre de Me Marc Kasowitz sur Twitter.

Plus tard, il a persisté et signé, qualifiant Ivanka Trump et Jared Kushner de «brutes installées et intouchables, qui n’ont jamais donné la moindre indication qu’ils avaient une quelconque considération pour le peuple américain. Nous comptons leur montrer le même niveau de respect», a fait savoir le groupe.

Samedi, le Lincoln Project a publié une réponse officielle de son avocat, Me Matthew Sanderson. «S’il vous plaît, diffusez vos tactiques de peur ailleurs. Le Lincoln Project ne se laissera pas intimider par une telle fanfaronnade vide», a-t-il répliqué.

Ces panneaux d’affichage ne sont pas les premières créations du Lincoln Project. Le groupe est à l’origine de plusieurs autres publicités anti-Trump, dont certaines sont affichées en Caroline du Nord: «Trump a menti. Plus de 200 000 personnes sont mortes. Plus que la population entière de Wilmington», peut-on lire sur l’une d’entre elles.

(L'essentiel/joc)