États-Unis

10 décembre 2019 20:54; Act: 10.12.2019 20:59 Print

En prison pour avoir trop convoité une adresse URL

Un influenceur américain a été condamné à 14 ans de prison pour avoir commandité une action violente contre le propriétaire d'un nom de domaine.

storybild

Le condamné a cherché en vain à obtenir l'adresse URL doitforstate.com. (photo: Keystone/Damian Dovarganes)

Sur ce sujet
Une faute?

Rossi Lorathio Adams II, un influenceur américain âgé de 27 ans, passera les prochaines 14 années en prison après avoir été condamné lundi par un tribunal de l'État de l'Iowa pour «complot visant à entraver le commerce par la force, les menaces et la violence». Aussi connu sous le pseudo «Polo», le jeune homme est connu pour avoir fondé l'entreprise de médias sociaux State Snaps en 2015. Celle-ci publiait des photos et des vidéos de «jeunes adultes se livrant à un comportement grossier, à l'ivresse et à la nudité» sur des comptes Snapchat, Instagram et Twitter et revendiquait jusqu'à un million d'abonnés. Ceux-ci utilisaient le slogan «Do It For State» et c'est pour cette raison qu'Adams, qui possédait déjà le nom de domaine doit4state.com, souhaitait aussi se procurer le nom de domaine doitforthestate.com pour étendre son commerce.

Malheureusement pour lui, cette adresse URL était déjà prise et son propriétaire a refusé pendant deux ans de la lui céder, rapporte CNN. En juin 2017, le jeune homme a donc décidé de s'en emparer par la force. Il a conduit son cousin Sherman Hopkins Jr chez le propriétaire du nom de domaine dans la ville de Cedar Rapids (État de l'Iowa), après avoir trouvé son adresse via la société d'hébergement GoDaddy.

Le visage caché par des collants et des lunettes de soleil, le complice est alors entré par effraction dans le domicile. Menaçant la victime avec un pistolet sur la tête, Hopkins a exigé que le nom de domaine soit transféré à son cousin. S'en est ensuite suivi une bagarre, au cours de laquelle la victime a reçu une balle dans la jambe avant de parvenir à s'emparer de l'arme et à en faire usage contre son agresseur. Elle l'a blessé à plusieurs reprises à la poitrine, avant d'appeler la police. Le criminel a survécu et a ensuite été condamné à 20 ans de prison. Il est à présent rejoint derrière les barreaux par son commanditaire, qui devra aussi s'acquitter de 9 000 dollars de dédommagement, 4 000 dollars de frais de poursuite et 22 000 dollars en honoraires d'avocat.

(L'essentiel/man)