Russie

19 septembre 2020 15:01; Act: 19.09.2020 15:07 Print

«J'ai les jambes qui tremblent quand je prends l'escalier»

L’opposant russe Alexeï Navalny est revenu samedi sur sa convalescence dans l’hôpital allemand où il est soigné pour son empoisonnement présumé avec un agent neurotoxique.

storybild

Cette photo d'Alexei Navalny, avec son épouse, avait été publiée sur son compte Instagram mardi dernier. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Moments de «désespoir» et jambes «tremblantes», l’opposant russe Alexeï Navalny raconte samedi sa convalescence pour réapprendre à s’exprimer et à marcher dans l’hôpital allemand où il est se rétablit petit à petit depuis le 20 août où il s’est présumément fait empoisonner.

«Je vais vous raconter comment se déroule mon rétablissement. C’est un chemin clair mais encore long», a-t-il écrit dans un message sur Instagram assorti d’une photo le montrant debout en train de descendre un escalier. «Mes problèmes actuels - le fait qu’un téléphone soit aussi inutile qu’une pierre dans mes mains ou que cela devienne un spectacle quand je me sers de l’eau - sont des broutilles», a-t-il écrit. Car il y a encore «peu de temps», Alexeï Navalny raconte qu’il ne reconnaissait personne et ne pouvait pas répondre au médecin qui venait l’aider à s’exprimer chaque matin.

Réapprendre à parler

«Cela me désespérait car je comprenais ce que voulait le docteur mais je ne savais pas où trouver les mots», décrit Navalny. «Je suis maintenant un gars qui a les jambes qui tremblent quand il prend l’escalier», mais qui se dit en revanche «Voici un escalier! On s’en sert pour monter mais je ferais mieux de trouver un ascenseur», a-t-il plaisanté. «Avant, je serais resté debout à regarder d’un air stupide» cet escalier, a ajouté l’opposant de 44 ans.

Alexeï Navalny a remercié les médecins de l’avoir fait passer d'»un homme techniquement vivant» à une personne ayant «toutes les chances» de pouvoir à nouveau utiliser adroitement le réseau social Instagram.

L’opposant numéro un au Kremlin, victime d’une tentative d’empoisonnement le 20 août en Sibérie, selon son entourage, avait posté mardi un premier message depuis son malaise, disant avoir pu respirer sans assistance. «Ca m’a beaucoup plu, c’est un procédé étonnant et sous-estimé par beaucoup», avait-il ironisé, publiant une photo le montrant assis sur son lit d’hôpital en compagnie de son épouse et de ses enfants.

Le Kremlin «limité» pour enquêter

Un laboratoire militaire allemand a conclu le 3 septembre à son empoisonnement par une substance de type Novitchok, conçue à des fins militaires à l’époque soviétique, ce que Moscou réfute. Des laboratoires français et suédois ont confirmé les conclusions allemandes.

Le Kremlin s’est dit «limité» pour enquêter sur l’affaire, tandis que des partisans de Navalny affirment avoir recueilli des indices liés à cet empoisonnement présumé car ils étaient convaincus que les autorités russes n’enquêteraient pas.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ivan Groznyj le 19.09.2020 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    Il s'agit d'un accident du travail, même si on travaille pour la cia

  • ItalieCorrompue le 19.09.2020 15:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prends l’ascenseur alors !

  • Stannah le 20.09.2020 09:07 Report dénoncer ce commentaire

    moi aussi j’ai les jambes qui tremblent quand je prends l’escalier.. bon ok, j’ai 76 ans...

Les derniers commentaires

  • citoyen le 21.09.2020 00:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand je monte les escaliers derrière ma maîtresse j'ai aussi les jambes qui tremblent

  • Deki le 20.09.2020 12:54 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai aussi les jambes qui tremble et portent je n'est rien reçu des service secret pour parler de moi.

  • Stannah le 20.09.2020 09:07 Report dénoncer ce commentaire

    moi aussi j’ai les jambes qui tremblent quand je prends l’escalier.. bon ok, j’ai 76 ans...

    • Stan le 20.09.2020 12:12 Report dénoncer ce commentaire

      Lui aussi !!

  • Ivan Groznyj le 19.09.2020 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    Il s'agit d'un accident du travail, même si on travaille pour la cia

  • Un Belge ue fois le 19.09.2020 17:18 Report dénoncer ce commentaire

    «J'ai les jambes qui tremblent quand je prends l'escalier» ha ha ha, il n'a qu'a prendre l'ascenseur