Coronavirus à New York

31 mars 2020 12:57; Act: 31.03.2020 13:31 Print

L'hommage «angoissant» de l'Empire State

Pour saluer les secouristes en cette période de crise sanitaire, l'emblématique gratte-ciel s'est paré de rouge et d'un gyrophare sur son mât. Les New-yorkais ne sont pas fans.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans un New York pris à la gorge par la pandémie de coronavirus, les regards étaient tournés lundi soir vers l'un des emblèmes de la ville. Pour rendre hommage aux secouristes et au personnel médical luttant contre la maladie, le célébrissime Empire State Building a en effet changé son habit de lumière.

«À partir de ce soir, dans le cadre de la bataille contre le Covid-19, nos lumières blanches emblématiques seront remplacées par le battement de cœur de l'Amérique avec un gyrophare blanc et rouge dans le mât pour les secouristes héroïques qui sont en première ligne du combat», pouvait-on lire lundi, sur le compte Twitter du gratte-ciel.

Cet hommage spectaculaire n'a pas été bien accueilli par tout le monde. Comme le relève le New York Post, certains internautes trouvent que la vision de ce gyrophare rouge et blanc tournant à travers les nuages ne fait qu'accentuer le sentiment d'angoisse ambiant.

«L'Empire State Building qui nous rappelle que la ville est en pleine urgence», a commenté sur Twitter Rita King, vidéo à l'appui. Cette directrice d'une société spécialisée dans la stratégie culturelle des entreprises n'est pas contre cet hommage. Elle propose toutefois que le gyrophare soit remplacé par le plus rassurant «battement de cœur», comme dans la vidéo ci-dessous.

Un autre internaute estime pour sa part que l'édifice devrait garder ses emblématiques lumières blanches. «Faites un Empire State Building classique. Un blanc joli, doux. Un symbole de New York. Nos bâtiments ne doivent pas donner l'impression qu'ils paniquent, eux aussi», a-t-il écrit. «On comprend qu'on a vraiment merdé quand l'Empire State Building se fâche», a ironisé un autre twitto. «Je comprends ça, mais cela me semble un peu... déstabilisant», a répondu quelqu'un d'autre. «On dirait plutôt un appel au secours», a commenté un autre utilisateur.

Engagé dans une course contre la montre pour faire face au pic de la pandémie, New York a salué lundi l'arrivée d'un navire-hôpital militaire de 1 000 lits, alors que le coronavirus se propage vite aux États-Unis, dépassant dans la soirée la barre des 3 000 morts. Le navire militaire USNS Comfort doit permettre de décharger les hôpitaux new-yorkais de malades ne nécessitant pas des soins liés au coronavirus.

(L'essentiel/joc)