Espace

23 septembre 2020 09:20; Act: 23.09.2020 09:48 Print

La Station spatiale a évité le débris d'une fusée

L’orbite de la Station spatiale internationale a été modifiée pour l’éloigner d’un débris d'une ancienne fusée japonaise. La 3e manœuvre d'évitement cette année.

storybild

Shannon Walker regarde la Terre depuis l’ISS en novembre 2010. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La Station spatiale internationale (ISS) a dû manœuvrer mardi pour éviter une possible collision avec un débris d'une ancienne fusée japonaise, la troisième manœuvre d'évitement cette année, a annoncé la Nasa, qui réclame plus de moyens pour surveiller le nombre croissant d'objets en orbite terrestre.

Le débris serait passé à 1,39 kilomètre de l'ISS, selon la Nasa, mais il a été décidé d'élever l'orbite de la station par précaution. C'est une capsule cargo russe (Progress), amarrée à la station, qui a poussé l'ISS un peu plus haut en allumant ses propulseurs, pendant 2 minutes et demie, l'opération étant contrôlée en coopération entre les salles de contrôle russe et américaine. Selon l'astronome Jonathan McDowell, l'objet menaçant était un débris provenant d'un étage d'une fusée japonaise lancée en 2018, et qui s'est désintégré en 77 morceaux en février 2019.

«Les débris empirent!»

Les membres d'équipage, deux Russes et un Américain, ont dû temporairement se placer dans la partie russe de l'ISS, afin de pouvoir évacuer en urgence avec la capsule Soyouz en cas de danger, ce qui n'a finalement pas été nécessaire (dans un premier communiqué, la Nasa avait indiqué que les astronautes entreraient dans le vaisseau). Selon le site de l'Agence spatiale européenne, l'ISS était à environ 421 km au-dessus des océans avant l'opération, et à 435 km après. Elle file à environ 27.500 km/h: à cette vitesse, même un petit objet peut gravement endommager voire détruire un panneau solaire ou un autre élément.

Ce type de manœuvre est régulièrement nécessaire, et devrait devenir plus fréquent avec la pollution croissante des environs de la Terre, par des débris d'anciennes fusées ou de satellites lancés depuis six décennies, et par les milliers de fragments créés par des collisions accidentelles ou délibérées, par exemple avec les envois de missiles antisatellites par l'Inde en 2019 et la Chine en 2007. La station a dû procéder à des évitements 25 fois entre 1999 et 2018, selon la Nasa.

«La Station spatiale a manoeuvré trois fois en 2020 pour éviter des débris. Ces deux dernières semaines, il y a eu trois conjonctions potentielles à haut risque. Les débris empirent!», a tweeté Jim Bridenstine, administrateur de la Nasa, qui réclame 15 millions de dollars au Congrès pour que le Bureau du commerce spatial, un service civil, prenne en charge la surveillance des objets spatiaux et coordonne les avertissements aux opérateurs de satellites privés en cas de risques de collision. À ce jour, c'est une unité militaire qui est chargée de la surveillance spatiale.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pollution le 23.09.2020 09:36 Report dénoncer ce commentaire

    L'être humain n'a pas encore fini de polluer la Planète qu'il pollue déjà son orbite.

  • Lamesch le 23.09.2020 10:33 Report dénoncer ce commentaire

    N'y avait-il pas eu question d'envoyer un "vaisseau poubelle" pour récupérer tous les anciens débris?

  • Karecherisons le 23.09.2020 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    Ça va être de pire en pire. Si rien n est fait pour nettoyer tout ça.

Les derniers commentaires

  • marché a prendre le 23.09.2020 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    sans blague, la galaxy est a l'image de notre planete, une vrai poubel de l'homme, il y a un marché a prendre pour le luxembourg, apres l extraction de minerai dans l esapce, le nettoyer des vieux satelite et evoyer la facture au pays qui le detenait

  • Léon F le 23.09.2020 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    Une pluie de micrométéorites et toutes les communications seront coupées, plus d'internet, plus de télé, plus de gps, plus rien!

  • Un belge une fois le 23.09.2020 11:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et avec l'autre taré de Musk et Zuckerberg qui veulent constellé l'orbite de mini satellites...... Ca va s'améliorer

  • ramassemagot le 23.09.2020 11:32 Report dénoncer ce commentaire

    j'espère qu'ils ont une assurance , moi j'en ai une pour ma voiture et pour ma femme une assurance vie héhé , pour moi non il y as rien lol

  • Karecherisons le 23.09.2020 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    Ça va être de pire en pire. Si rien n est fait pour nettoyer tout ça.