Coronavirus en Chine

17 février 2020 19:10; Act: 18.02.2020 10:12 Print

Le nouvel hôpital construit en 10 jours fuit de partout

Des vidéos montrent l'état déjà inquiétant du centre hospitalier, bâti en un temps record, pour pouvoir accueillir les patients atteints du coronavirus, à Wuhan.

Sur ce sujet
Une faute?

La construction en un temps record d'un nouvel hôpital à Wuhan a sidéré la communauté internationale. En pleine crise du coronavirus, les autorités chinoises sont parvenues à sortir un établissement de terre en dix jours, palliant ainsi le manque de place dans les hôpitaux existants. Cette réussite a été largement relayée dans la presse d'État, et les médias occidentaux ont loué la réactivité de la Chine.

Il semble cependant que l'état général de ce nouveau centre hospitalier laisse déjà à désirer. Samedi, le groupe dissident Inty-media a diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo vraisemblablement tournée à l'intérieur de l'hôpital. La légende, écrite en chinois simplifié, indiquait: «L'hôpital "vitesse chinoise" Huoshenshan de Wuhan du Parti Communiste chinois commence à fuir», explique Taiwan News.

Les images montrent un couloir inondé et de l'eau s'écoulant du plafond. Quelques seaux sont déposés ça et là pour récolter les fuites, et des fils électriques semblent baigner dans le liquide. Des panneaux jonchent le sol – peut-être servent-ils de ponts au-dessus de l'eau – et des ouvriers s'activent pour tenter de limiter les dégâts. Sur une autre vidéo, apparemment filmée dans une chambre, ont peut voir un saut rose récolter les gouttes d'eau tombant du plafond.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sterling le 17.02.2020 19:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fabriqué en Chine, ça tient sa réputation. Quelqu'un croyait sérieusement que quelque chose bâti si rapidement pouvait être de qualité?

  • galadriann le 17.02.2020 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Même le sot sait qu’un seau d’eau ne peut se confondre avec un saut (en hauteur) fut-il rose. Sur ce je ferme ce commentaire de mon sceau.

  • Orthographe le 17.02.2020 19:30 Report dénoncer ce commentaire

    " ont peut voir un saut rose " : sérieux... seau et pas saut pffff on peut voir pas ONT Par pitié relisez vous

Les derniers commentaires

  • Edd So Glu le 19.02.2020 08:27 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut juste qu'il tienne debout encore deux mois. Tout devrait rentrer dans l'ordre d'ici mai.

  • Nina le 18.02.2020 14:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais vos nouveaux immeubles qui sortent de terre à toute vitesse un peu partout en feront bientôt partie.

  • Nina le 18.02.2020 14:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faux il est déjà terminé .

  • Luc Vandervelde le 18.02.2020 11:28 Report dénoncer ce commentaire

    Même si ces hopitaux ne sont pas pas parfaits , en 10 jours , ils ont sauvé beaucoup de monde !!! Bravo le s chinois !!!

  • Doc Pracain le 18.02.2020 08:22 Report dénoncer ce commentaire

    Au moins les infirmières chinoises savent faire un badigeon et s'habiller stérilement.

    • Nicolas Pougoune le 19.02.2020 08:29 Report dénoncer ce commentaire

      Il y a des universités et des écoles en Chine. Ils ont les moyens de former un personnel médical extrêmement compétent, ce qui est loin d'être gagné au Luxembourg.