Proposition

10 janvier 2019 12:22; Act: 10.01.2019 12:33 Print

Musk, bientôt résident permanent en Chine?

Le gouvernement chinois a proposé au patron de Tesla de lui accorder un très rare permis de résidence permanente.

storybild

Le patron de Tesla, Elon Musk, a rencontré le Premier ministre chinois, Li Keqiang, à Pékin. (photo: AFP/Mark Schiefelbein)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Premier ministre chinois a proposé au patron du constructeur américain d'automobiles électriques Tesla, Elon Musk, un permis de résidence permanente, quelques jours après le lancement de la construction d'une usine du groupe à Shanghai. Si l'intéressé accepte et si la procédure va à son terme, l'Américain rejoindrait un club très fermé d'étrangers triés sur le volet ayant obtenu la «carte verte» chinoise, aux côtés de prix Nobel ou encore d'un ex-basketteur de NBA.

La barre des 10 000 détenteurs seulement avait été franchie en 2016, selon le journal officiel China Daily, pour lequel l'obtention du sésame est «l'une des plus difficiles tâches au monde». À titre de comparaison, plus d'un million de personnes sont devenues résidentes permanentes aux États-Unis sur la seule année 2017.

«J'adore la Chine»

Elon Musk a rencontré mercredi le Premier ministre chinois Li Keqiang à Pékin, un entretien au cours duquel ils ont discuté des ambitions du constructeur automobile en Chine, selon un communiqué publié sur le site Internet du gouvernement chinois. «J'espère faire de l'usine Tesla de Shanghai un modèle pour le monde», a déclaré M. Musk selon un compte-rendu de ses propos traduits en chinois. «J'adore la Chine, et j'espère venir ici plus souvent».

«Si c'est vraiment ce que vous voulez, alors nous pouvons vous accorder une "carte verte"», lui a répondu M. Li. Tesla a refusé de commenter l'offre chinoise faite à son patron. Durant leur entretien, le Premier ministre a par ailleurs félicité Elon Musk pour l'ouverture de l'usine de Shanghai, dont le coût est chiffré par le gouvernement chinois à 50 milliards de yuans (6,4 milliards d'euros).

Située en périphérie de Shanghai, c'est la première de Tesla hors des États-Unis. Elle devrait avoir une capacité annuelle de production de 500 000 voitures.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.