Abandon par des youtubeurs

03 juin 2020 20:29; Act: 04.06.2020 14:52 Print

Où se trouve Huxley, petit garçon autiste de 4 ans?

Les autorités cherchent à déterminer ce qu’il est advenu de l’enfant autiste confié «à une autre famille» par sa mère adoptive, une youtubeuse américaine.

Sur ce sujet
Une faute?

Suivie par quelques centaines de milliers d’abonnés sur ses chaînes YouTube, Myka Stauffer a été propulsée sur le devant de la scène la semaine dernière, mais pour des raisons peu reluisantes. Pressée par les questions des internautes, l’Américaine originaire de l’Ohio a fini par avouer avoir confié «à une autre famille» son fils adoptif âgé de 4 ans. Pourtant, la youtubeuse avait fait de son combat pour l’adoption de Huxley, un enfant autiste originaire de Chine, une histoire à succès sur ses deux chaînes. Pendant quatre ans, elle avait documenté l’évolution de l’enfant dans sa nouvelle famille, décrochant contrats publicitaires et partenariats prestigieux.

Autant dire que son annonce de mardi dernier a fait grand bruit dans les médias américains et sur les réseaux sociaux. En plus d’une sévère chute de popularité, et d’une exposition médiatique très défavorable à son image, Myka Stauffer voit son avenir professionnel s’assombrir: elle a notamment perdu son partenariat avec la marque de vêtements de sport de l’actrice Kate Hudson. Quelques jours après son aveu fracassant, l’Américaine a effacé toute trace de Huxley sur son compte Instagram, ne laissant que des photos de ses quatre enfants biologiques.

Mardi, BuzzFeed révélait que les autorités s’intéressaient à cette affaire. En effet, la police du comté de Delaware a fait savoir qu’elle travaillait avec «plusieurs autres agences», afin de déterminer où l’enfant avait été placé. Myka et James Stauffer sont restés très évasifs sur l’identité de la nouvelle famille de Huxley. Selon leurs avocats, le couple a «sélectionné une famille équipée pour répondre aux besoins médicaux de l’enfant, après avoir consulté plusieurs professionnels de la santé et de l’éducation».

Les autorités cherchent désormais à déterminer qui a géré le transfert du petit garçon et quelles agences ont été consultées. Les Stauffer, eux, nient avoir remis Huxley au système de placement en famille d’accueil de l’État de l’Ohio. Un porte-parole du service a affirmé pour sa part que l’enfant ne leur avait pas été confié.

La World Association for Children and Parents (WACAP), qui avait aidé les Stauffer à adopter Huxley en 2017, n’a pas voulu faire de commentaire. Vice-présidente chargée de la politique et des affaires extérieures de l’organisation, Susan Soon-keum Cox a tout de même souligné que la façon de procéder du couple avait été pour le moins inhabituelle. «Annoncer cela sur les médias sociaux et dire: «Nous avons trouvé une autre famille». Qu’est-ce que cela signifie? Ont-ils passé par une agence? L’autre famille a-t-elle été soumise à un test?» s’interroge-t-elle.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • murdok le 03.06.2020 20:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle adopte un enfant ,autour de ça elle fait du buzz et de l’argent puis quand il l’appelle maman elle l’abandonne. Les usa ont des lois sur l’adoption vraiment spéciales .

  • caro le 04.06.2020 07:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un enfant n’est pas objet de mode franchement....

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 03.06.2020 22:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Adoptif ou pas, ça reste un enfant qui a besoin de parents et d'amour. C'est honteux. La déchéance humaine dans toute sa splendeur.

Les derniers commentaires

  • cocou le 04.06.2020 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cette femme devrait faire un tour part la casse prison et on devrait également lui retiré toutes ces chaînes sur lesquelles elle se fait de l'argent sur le dos de ces enfants

  • caro le 04.06.2020 07:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un enfant n’est pas objet de mode franchement....

  • mollok le 04.06.2020 03:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    progrès internet commenté media buzz vous êtes tous les même

  • l'alchimiste le 04.06.2020 02:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la societé de consommation dans toute sa splendeur j achete je consomme je jete et encore ici on parle de parasite youtubeur qui adopte pour changer de vie imaginez ce que d autres parasites pervers pourraient faire une arnaque de plus de nos maitres on doit etre sacrement stupide et aveugle pour continuer a se faire enfler on vit dans un monde de taré

  • Oui le 04.06.2020 00:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et dire qu’il y a des couples qui rêvent d’adopter un enfant et qui doivent attendre des dizaines d’années... Ridicules encore une fois ces usa...