Japon/Liban

06 janvier 2020 10:13; Act: 06.01.2020 10:43 Print

Pour fuir, Carlos Ghosn a d'abord pris... le train

Avant d'embarquer dans un jet privé, Carlos Ghosn aurait pris un train de Tokyo à Osaka, en compagnie de plusieurs personnes encore non identifiées.

storybild

Carlos Ghosn a pris un train à grande vitesse (shinkansen) dimanche 29 décembre, de Tokyo à Osaka (ouest), où il est arrivé en début de soirée le même jour. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

De nouveaux détails émergeaient, lundi, sur les premières heures de la fuite de Carlos Ghosn, qui aurait pris un train de Tokyo à Osaka, en compagnie de plusieurs personnes encore non identifiées par la police japonaise. Carlos Ghosn a pris un train à grande vitesse (shinkansen) dimanche 29 décembre, de Tokyo à Osaka (ouest), où il est arrivé en début de soirée le même jour, selon le quotidien Yomiuri Shimbun et la chaîne de télévision nippone NTV. Il aurait voyagé en compagnie de plusieurs personnes que la police japonaise cherche actuellement à identifier à partir d'images de vidéosurveillance, explique le Yomiuri.

À Osaka, M. Ghosn aurait rejoint en taxi un hôtel près de l'aéroport international du Kansai, a précisé NTV. Inculpé au Japon pour malversations financières présumées, l'ancien grand patron de Renault et Nissan avait été libéré sous caution fin avril 2019, mais il avait l'interdiction de quitter le Japon dans l'attente de son procès. Le Franco-libano-brésilien de 65 ans était assigné à résidence à Tokyo. Il pouvait toutefois sortir librement de chez lui et faire des voyages de moins de 72 heures à travers le pays sans demander une autorisation du tribunal.

Un jet privé

Par ailleurs, les agents d'une société privée soupçonnés d'être mandatés par Nissan pour le suivre en permanence avaient quelque peu relâché leur vigilance ces derniers temps, selon une source proche de son entourage interrogée par l'AFP. C'est ainsi qu'il a pu quitter seul et sans difficulté apparente sa résidence tokyoïte dimanche 29 décembre en début d'après-midi, d'après des images de vidéosurveillance consultées la semaine dernière par des médias nippons. La suite de sa fuite demeure pour l'heure mystérieuse.

D'après de premières informations, il a embarqué à bord d'un jet privé le 29 décembre en fin de soirée à destination d'Istanbul. Arrivé à l'aéroport Atatürk le lendemain matin, il a pris de là un autre appareil privé pour rallier Beyrouth. Pour éviter les contrôles à l'aéroport au Japon, il se serait dissimulé dans un caisson à roulettes servant à transporter du matériel de concert, a affirmé ce week-end le Wall Street Journal. Retrouvé par les enquêteurs turcs dans un des jets utilisés, ce caisson était percé de petits trous pour lui permettre de respirer, selon le quotidien économique américain.

Le contrôle au rayon X des bagages n'est pas obligatoire au Japon pour les jets privés, a confirmé le ministère nippon des Transports.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • SerieTV le 06.01.2020 10:42 Report dénoncer ce commentaire

    Faut mettre Netflix sur le coup...

  • Le Tonkinois le 06.01.2020 17:20 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre petit monsieur.

  • murdok le 06.01.2020 12:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La justice Japonaise fait peur !!!

Les derniers commentaires

  • bonsens le 07.01.2020 08:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a fui le train-train en gros

  • la trois le 07.01.2020 08:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une bonne chose sa fuite. il va parler librement. les patrons du groupe renault nissan, qui eux aussi en ont croqué, vont devoir passer à table!

  • Knipchen le 07.01.2020 07:41 Report dénoncer ce commentaire

    C’est ce qu’on appelle ‘se faire la malle’.

  • Georges le 07.01.2020 06:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oi, oi, oi. Ghosn à du voir le film "la valise"!!!

  • TchouTchou le 06.01.2020 20:46 Report dénoncer ce commentaire

    Il est parti tout simplement en Renault Évasion. Les Nippons ont gardé la Renault Capture.