Depuis Beyrouth

08 janvier 2020 13:56; Act: 08.01.2020 17:29 Print

Carlos Ghosn dénonce un «coup monté» contre lui

Carlos Ghosn s'est exprimé mercredi pour la première fois depuis son évasion du Japon. Il a tenté de justifier sa fuite et s'est déclaré innocent des griefs à son encontre.

storybild

Carlos Ghosn s'est montré combatif face à la presse. (photo: AFP/-)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ancien PDG de Renault-Nissan Carlos Ghosn a dénoncé mercredi un «coup monté» contre lui, lors de sa première apparition publique à Beyrouth depuis sa fuite rocambolesque du Japon. Devant un parterre de quelque 150 journalistes méticuleusement choisis par son équipe de communication, le capitaine d'industrie déchu, théâtral et doigt accusateur, l'a proclamé: «Présumé coupable» par le système judiciaire japonais dès son arrestation en 2018, il n'avait «d'autre choix» que de fuir face à des «accusations sans fondements». «J'étais otage» au Japon, a-t-il ajouté, arguant de son «innocence».

M. Ghosn, 65 ans, qui fait l'objet de quatre inculpations au Japon, a dénoncé la «collusion, partout» entre le constructeur Nissan et le procureur japonais, particulièrement au sujet de son arrestation, «un coup monté» selon lui alors qu'il s'apprêtait à organiser une fusion entre Renault et Nissan. «J'ai été arraché à ma famille et mes proches», a dénoncé, débout et gesticulant, Carlos Ghosn.

Il a promis de livrer des documents

Interpellé en novembre 2018 à la descente de son jet au Japon, l'homme d'affaires avait été libéré sous caution en avril 2019, au terme de 130 jours d'incarcération. Assigné à domicile, il avait interdiction de quitter le Japon dans l'attente de son procès. «Je n'ai pas fui la justice, j'ai échappé à l'injustice et à la persécution», a-t-il martelé en anglais, après un préambule décliné en arabe et en français. Il a continué à répondre longuement aux questions de la presse après sa prise de parole initiale de près d'une heure. Durant celle-ci, il a assuré qu'il se présentait devant les médias du monde entier pour «laver son honneur». Il n'a en revanche rien expliqué sur la manière dont il a réussi à fuir le Japon.

Selon lui, ses avocats lui ont expliqué qu'il risquait d'attendre cinq ans avant le verdict de son procès, une manière pour lui de justifier encore son statut de fugitif. M. Ghosn fait l'objet de quatre inculpations au total au Japon: deux pour abus de confiance aggravé et deux pour des revenus différés non déclarés. Le magnat déchu de l'automobile a promis de fournir des documents prouvant son innocence. Selon lui, son arrestation a grandement desservi l'alliance qu'il dirigeait: «La valorisation de Nissan depuis mon arrestation a baissé de plus de 10 milliards de dollars. Ils ont perdu plus de 40 millions de dollars par jour pendant cette période. C'est pas mieux pour Renault, parce que la valorisation de Renault a baissé, depuis mon arrestation, de plus de cinq milliards d'euros, ce qui signifie 20 millions d'euros par jour».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mylittleluxembourg le 08.01.2020 17:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca sert a rien de lui cracher dessus. Vous n’êtes pas des experts et ne connaissez pas le dossier, ni moi, ni personne du publique. La justice japonnaise est extrêmement rude et la presomption d’innocence n’existe pas. Il a le droit à un procès equitable. Ce n’est pas parce qu’il est très riche qu’il a volé cet argent. Je rappelle qu’il a sauvé Nissan du gouffre. Il faut un procès equitable, point.

  • Cancoillotte le 08.01.2020 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    Un "mourant" qui n'a pas oublié d'assurer son futur (s'il en était besoin) en vendant son histoire à netflix.

  • La pauvre le 08.01.2020 16:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a oublier de déduire son salaire alors ont est presque à 0€

Les derniers commentaires

  • Nimp. le 08.01.2020 18:01 Report dénoncer ce commentaire

    Le 30 janvier 2020, c'est le Brexit.

    • raoullux le 09.01.2020 07:04 Report dénoncer ce commentaire

      le 31 janvier à 23 heures GMT

  • mylittleluxembourg le 08.01.2020 17:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca sert a rien de lui cracher dessus. Vous n’êtes pas des experts et ne connaissez pas le dossier, ni moi, ni personne du publique. La justice japonnaise est extrêmement rude et la presomption d’innocence n’existe pas. Il a le droit à un procès equitable. Ce n’est pas parce qu’il est très riche qu’il a volé cet argent. Je rappelle qu’il a sauvé Nissan du gouffre. Il faut un procès equitable, point.

    • mmmlux le 08.01.2020 19:07 Report dénoncer ce commentaire

      Alors pourquoi fuir la justice du Japon, ma famille est resté plus de vingt ans au Japon sans problème

    • @HIRO TAKASHI le 08.01.2020 19:11 Report dénoncer ce commentaire

      Oh que si on connait ton dossier...

  • Grand Maître le 08.01.2020 17:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @urus,vous auriez du être censuré !

  • Billy le 08.01.2020 17:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce sont les systèmes juridiques asiatiques, tous sont pourri et corrompus,

  • mesde le 08.01.2020 17:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est beau.