Twitter sévit

29 mai 2020 10:03; Act: 29.05.2020 14:42 Print

Trump signalé pour «apologie de la violence»

Twitter a une nouvelle fois signalé un Tweet du président américain, sur les émeutes de Minneapolis, pour apologie de la violence.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

Un tweet du président américain Donald Trump sur les affrontements de Minneapolis (nord des États-Unis) a été signalé vendredi par Twitter pour «apologie de la violence». «Ce tweet viole les règles de Twitter sur l'apologie de la violence. Toutefois, Twitter estime qu'il est dans l'intérêt du public que ce tweet reste accessible», a indiqué le réseau social.

«Quand les pillages démarrent, les tirs commencent. Merci!», a écrit M. Trump dans un message pouvant être interprété comme une incitation aux forces de l'ordre à faire usage de leurs armes. Des manifestants ont incendié jeudi soir un commissariat de Minneapolis, lors de la troisième nuit d'affrontements contre la police, aux mains de laquelle est mort un Noir lors d'une interpellation musclée. Dans un second Tweet, le président a affirmé que si le maire de la ville, «un faible radical de gauche» ne plaçait pas sa ville «sous contrôle», allait «envoyer la garde nationale faire le boulot».

Des milliers de personnes ont assisté à l'incendie dans les quartiers nord de la ville, après que certaines d'entre elles ont forcé les barrières qui protégeaient le bâtiment et brisé ses vitres. Les policiers avaient déserté le commissariat, selon les forces de l'ordre. Le président Trump, ulcéré par l'attitude de Twitter à son égard, a signé jeudi un décret visant à limiter la protection des réseaux sociaux et la latitude dont ils bénéficient dans la modération de leurs contenus. Une signature qu'il a largement médiatisée sur... Twitter.

Twitter a signalé pour la première fois mardi des messages du président américain, en ajoutant la mention: «Vérifiez les faits». Il s'agissait de tweets affirmant que le vote par correspondance était forcément «frauduleux» car sujet aux manipulations, une question ultrasensible en pleine année électorale.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Destitution le 29.05.2020 10:45 Report dénoncer ce commentaire

    Comment peut on voter un tel président? L'Amérique est en chute libre en tout et pour tout. Il est temps de faire un grand nettoyage.

  • Dede le 29.05.2020 11:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tiens les américains seraient-ils en train de se réveillé ? Il serait temps et surtout le montrer en novembre au moment de l élection ce Trump est à virer le plus rapidement possible

  • Jack le 29.05.2020 10:42 Report dénoncer ce commentaire

    Techniquement ils ne font qu'appliquer l'executive order qui vient de passer rendant les plateformes responsables du contenu qui y circule.

Les derniers commentaires

  • le canard enchaîné le 30.05.2020 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tous les mêmes pouvoir argent magouilles des acteurs de théâtre certains jouent mieux leur rôle......

  • realite le 30.05.2020 06:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @tonton b exactement ! Ces prédécesseurs ont menés pleins de guerres ! Et lui aucune !

  • realite le 30.05.2020 06:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut arrêter un peu de s acharner sur Mr Trump ! Car en attendant il n a mené aucune guerre extérieure comparé à des prédécesseurs ! Alors stop la propagande merci

    • @realite le 30.05.2020 18:58 Report dénoncer ce commentaire

      Pfff , vraiment mal renseigné!

  • Trump est spécial mais bon Président le 30.05.2020 00:38 Report dénoncer ce commentaire

    Trump est le premier président depuis JFK qui défende vraiment les intérêts des USA et des américains. Il ne faut pas oublier le dernier discours du Président Einsenhower en tant que Président qui était une mise en garde du peuple américain contre l'Etat profond. JFK a tenu un discour comparable 10 jours avant d'être assassiné par le même Etat profond. Ce n'est pas du complotisme mais des faits, et Trump s'est mis à dos toute la machine médiatique à 95% détenue par l'Etat profond. Néanmoins, Trump est très spécial dans sa façon de dire les choses, mais c'est spontané et donc plein de franchise

  • criticator le 29.05.2020 22:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une vrai télé-réalité cet individu