Assassinat de Malcolm X

19 février 2020 07:08; Act: 19.02.2020 11:12 Print

Une série docu permet de rouvrir l'enquête

«Qui a tué Malcolm X?» a convaincu la justice de se pencher de nouveau sur l'assassinat de l'icône du mouvement des droits civiques, tué en 1965.

Une faute?

Disponible sur Netflix depuis le 7 février dernier, la série documentaire consacrée au meurtre du militant politique et activiste des droits de l'homme Malcolm X, en 1965 à New York, a mis de nouveaux éléments en lumière. Assez pour que la justice décide de rouvrir l'enquête près de 55 ans après les faits, rapporte CNN.

«Le procureur Vance a rencontré des représentants d'Innocence Project (NDLR: un organisme à but non lucratif dont l'objectif est de prouver l'innocence de personnes condamnées à tort). Il a décidé que le bureau du procureur allait commencer un examen préliminaire de l'affaire», a déclaré le porte-parole du magistrat quelques jours après la mise en ligne des six épisodes de «Qui a tué Malcolm X?».

La production de Netflix suit le travail du journaliste Abdur-Rahman Muhammad alors qu'il tente d'en savoir plus sur ce qui s'est vraiment passé le 21 février 1965. À mesure que son enquête avance, des détails troublants apparaissent, notamment sur des manquements dans le travail de la police, après le décès de Malcolm X.

Trois hommes avaient été condamnés à la prison à vie pour le meurtre, mais un seul d'entre eux, Mujahid Abdul Halim, avait reconnu son implication, assurant que les deux autres, Muhammad Abdul Aziz et Khalil Islam, étaient innocents. C'est le premier, qui a obtenu une libération conditionnelle en 1985, qui a fait appel à Innocence Project. Le second est décédé en 2009.

(L'essentiel/jfa)