L'Australie en feu

06 janvier 2020 17:55; Act: 07.01.2020 11:49 Print

Ces photos qui n'ont rien à voir avec les incendies

Les images censées illustrer le drame qui frappe actuellement l'Australie se multiplient sur les réseaux sociaux. Certaines n'ont aucun rapport avec la catastrophe.

Sur ce sujet
Une faute?

La tragédie frappant actuellement l'Australie a déclenché une vague d'émotion sur les réseaux sociaux. Accompagnant les appels à la prière ou les messages de soutien, une quantité d'images bouleversantes foisonnent sur la Toile. Or, comme c'est désormais le cas à chaque drame, il faut faire le tri entre les clichés authentiques et les photos trafiquées ou antidatées, qui n'ont aucun lien avec les incendies australiens. Tour d'horizon.

La petite fille et le koala

L'une des photos les plus partagées pendant les fêtes de fin d'année montre une fillette équipée d'un masque à oxygène, un koala dans les bras. En arrière-plan, une étendue d'eau bordée de flammes. Comme l'explique «Le Parisien», cette image est en fait un photomontage, et son auteure ne s'en cache pas. «Cette photo est désormais virale, donc précisez bien qu'il s'agit d'un montage Photoshop s'il vous plaît», indique-t-elle sur son compte Instagram.

L'Australie en brasier géant

Une image impressionnante montre l'Australie dans l'obscurité, dévorée de toutes parts par le feu. Les internautes ne sont pas tous d'accord sur la nature de cette illustration: certains affirment qu'il s'agit d'une photo, d'autres affirment qu'elle est l’œuvre de la NASA ou de la Station spatiale internationale. Les plus sceptiques crient au fake.

Publiée dimanche sur le compte Instagram du photographe australien, Anthony Hearsey, l'image est en fait une représentation en trois dimensions, relève Checknews. L'artiste l'explique lui-même: l'illustration est une compilation des données satellites récoltées par la NASA entre le 5 décembre et le 5 janvier. «Toutes les zones ne continuent pas de brûler», précise Anthony Hearsey.

Deux kangourous s'enlacent

Les internautes fondent devant la photo attendrissante de deux kangourous se faisant un câlin pour se réconforter. Si elle est effectivement touchante, cette image n'a aucun rapport avec les incendies frappant actuellement l'Australie. Le Parisien explique en effet qu'elle était déjà apparue en 2010 sur un blog musical. Depuis, elle refait régulièrement surface.

Le koala à l'hôpital

Couché à plat ventre sur des linges, les yeux fermés, les quatre pattes reposant dans des bols de liquide, un koala semble se remettre de ses émotions après avoir frôlé la mort. Cette image est authentique, mais elle date de 2015. À l'époque, des centaines d'animaux étaient morts dans des incendies et l'Organisation de sauvetage et de recherche pour la vie sauvage et marine d'Australie (AMWRRO) avait ému le web en publiant ce cliché.

Le kangourou carbonisé

Cette terrible photo d'un marsupial mort carbonisé dans des fils barbelés est malheureusement bien réelle, écrit News 18.

Elle a été partagée sur Instagram par Brad Fleet, photographe pour «The Advertiser», et a brisé le coeur d'une foule d'internautes. On dirait que l'Australie est en train de brûler, a commenté Fleet, en légende de son cliché.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Phi le 06.01.2020 20:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les explications des feux sont trop simple mais comme au GDL cest tj la faute au plus petit plus pauvre etc . Mais il y a beaucoup de spécialistes dans les Gouvernement et des personnes qui racontent n‘importe quoi du matin au soir.

  • Angelo51 le 06.01.2020 18:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D'après la très sérieuse BBC un milliard d'animaux en tout sont morts dans les incendies.

  • un petit avis le 06.01.2020 18:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On se demande comment un pays si riche n' a pas eu les moyens pour combattre les incendies ?

Les derniers commentaires

  • Nico57 le 07.01.2020 08:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On peux pas acheter des nouveaux sous marin tous neuf et s’occuper de la faune ils ont fait un choix

  • Phi le 06.01.2020 20:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les explications des feux sont trop simple mais comme au GDL cest tj la faute au plus petit plus pauvre etc . Mais il y a beaucoup de spécialistes dans les Gouvernement et des personnes qui racontent n‘importe quoi du matin au soir.

  • un petit avis le 06.01.2020 18:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On se demande comment un pays si riche n' a pas eu les moyens pour combattre les incendies ?

  • Angelo51 le 06.01.2020 18:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D'après la très sérieuse BBC un milliard d'animaux en tout sont morts dans les incendies.