Affaire Khashoggi

23 décembre 2019 12:27; Act: 23.12.2019 12:40 Print

Cinq personnes ont été condamnées à mort

Un procureur a écarté un proche du prince saoudien, en rendant sa sentence dans l'affaire du journaliste tué en 2018 au consulat d'Istanbul.

Sur ce sujet
Une faute?

Cinq Saoudiens ont été condamnés à mort pour l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi. En revanche, deux des principaux suspects ont été disculpés, a annoncé lundi le procureur général d'Arabie saoudite.

Le tribunal a condamné à mort cinq hommes qui ont directement participé à l'assassinat, a indiqué le procureur dans un communiqué. Aucune accusation n'a été retenue contre Saoud al-Qahtani, un proche conseiller du prince héritier Mohammed ben Salmane, a ajouté le procureur, indiquant que l'ancien numéro deux du renseignement, le général Ahmed al-Assiri, a été acquitté.

Confident du prince héritier

Le général Assiri était soupçonné d'avoir supervisé l'assassinat du chroniqueur du Washington Post au consulat du royaume, à Istanbul, en octobre 2018, et d'avoir été conseillé par Saoud al-Qahtani, confident du prince héritier Mohammed ben Salmane et conseiller royal. Saoud al-Qahtani a été interrogé mais n'a pas été inculpé »faute de preuves« et le général Assiri a été inculpé mais acquitté pour les mêmes raisons, selon le communiqué du procureur général.

Sur les onze personnes qui ont été inculpées dans cette affaire, cinq ont été condamnées à mort, trois à des peines de prison totalisant 24 ans, et les autres ont été acquittées. Selon le communiqué, le tribunal de Riyad chargé de l'affaire a tenu au total neuf audiences en présence de représentants de la communauté internationale ainsi que de proches de Jamal Khashoggi.

«Nous avons conclu que le meurtre de Khashoggi n'a pas été prémédité», indique le communiqué. La CIA et une experte de l'ONU ont mis en cause dans l'assassinat le prince héritier saoudien et homme fort du pays qui dément avoir ordonné l'assassinat du journaliste critique, même s'il dit en porter la responsabilité en tant que dirigeant du royaume.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • N'importe quoi le 23.12.2019 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Je cite: «Nous avons conclu que le meurtre de Khashoggi n'a pas été prémédité» ... et ça dans une ambassade. Il a glissé certainement . Ah la politique !!

  • Euro Lâche le 23.12.2019 17:40 Report dénoncer ce commentaire

    Tout le monde sait qui a commandité le meurtre...mais ils ont trop d'argent et nous avons trop d'intérêts pétroliers !!!

  • Phi le 23.12.2019 15:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il me semble tout le monde est content avec de verdict, même que ses gens on seulement fait leur travail que le Prince avait ordonné. J‘entend pas Mr Asselborn alors tout est bon , je suppose le Prince est un grand ami du GDL ,de Notre Monarchie, de Notre Place Financière , de Notre Industrie.

Les derniers commentaires

  • Maria.weber.ma le 24.12.2019 03:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel mascarade on pouvait bien rire si ça ne était si triste

  • Euro Lâche le 23.12.2019 17:40 Report dénoncer ce commentaire

    Tout le monde sait qui a commandité le meurtre...mais ils ont trop d'argent et nous avons trop d'intérêts pétroliers !!!

  • Phi le 23.12.2019 15:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il me semble tout le monde est content avec de verdict, même que ses gens on seulement fait leur travail que le Prince avait ordonné. J‘entend pas Mr Asselborn alors tout est bon , je suppose le Prince est un grand ami du GDL ,de Notre Monarchie, de Notre Place Financière , de Notre Industrie.

    • dulux le 23.12.2019 16:48 Report dénoncer ce commentaire

      Je me souviens pourtant qu'il avait a l'epoque appele a une reponse forte de l'UE ... donc vous divaguer.

  • pep le 23.12.2019 14:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On voit le mal partout

  • N'importe quoi le 23.12.2019 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Je cite: «Nous avons conclu que le meurtre de Khashoggi n'a pas été prémédité» ... et ça dans une ambassade. Il a glissé certainement . Ah la politique !!