Explosions de Beyrouth

10 août 2020 18:48; Act: 11.08.2020 09:47 Print

Démission officielle du gouvernement libanais

Le Premier ministre Hassan Diab a annoncé la démission de son gouvernement ce lundi, près d'une semaine après les explosions du port de Beyrouth.

storybild

Le gouvernement libanais n'a pas résisté aux pressions de la rue. (photo: AFP/Joseph eid)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Premier ministre libanais Hassan Diab a annoncé lundi soir la démission de son gouvernement, après le départ de plusieurs membres de son équipe sous la pression de la rue qui accuse la classe politique d'être responsable de l'explosion dévastatrice au port de Beyrouth.

À la tête du gouvernement depuis janvier, M. Diab a fait cette annonce dans un discours à la nation six jours après l'explosion qui a dévasté le port de la capitale libanaise et une partie de la ville.

Heurts

«Aujourd'hui j'annonce la démission de ce gouvernement», a-t-il lancé, accusant la classe politique d'être la cause de ses échecs et dénonçant la «corruption» ayant conduit à «ce séisme qui a frappé le pays». Se présentant comme un indépendant, M. Diab avait été nommé Premier ministre en réponse à un soulèvement populaire ayant poussé son prédécesseur Saad Hariri à la démission.

Pendant son discours, des heurts se déroulaient dans le centre ville aux abords du Parlement, pour la troisième soirée consécutive. Des manifestants lançaient des pierres et des pétards sur les forces de sécurité qui répliquaient avec du gaz lacrymogène, selon un photographe de l'AFP.

Les manifestants réclament le renouvellement de la classe politique tout entière, accusée depuis des mois de corruption et d'incompétence.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 10.08.2020 18:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand le peuple n'est pas content après un drame pareil, le Président et le gouvernement doivent démissionner tout de suite, c'est pareil dans tous les pays !!!

  • jjean claude le 11.08.2020 08:06 Report dénoncer ce commentaire

    un acte qui fait honneur a ce président, bravo

  • vdv le 10.08.2020 23:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous pareil rien ne changera.

Les derniers commentaires

  • Zuzu le 11.08.2020 09:05 Report dénoncer ce commentaire

    Le pouvoir corrompt, très peu d'exceptions

  • jjean claude le 11.08.2020 08:06 Report dénoncer ce commentaire

    un acte qui fait honneur a ce président, bravo

  • Lexlux le 11.08.2020 01:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le rapport avec l’explosion est que c’est l’état qui a stocké les 2700 tonnes qui ont fait explosera ville

  • julie le 11.08.2020 00:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Liban était connu comme étant la grande blanchisseuse d argent, du monde entier ce n est pas un hasard s il y avait toujours un libanais lors des transactions plus ou moins bereuses

  • C'est toudi le mauvais qu'on spotch le 11.08.2020 00:10 Report dénoncer ce commentaire

    A vrai dire, dans le cas de l'explosion, les coupables, ce sont visiblement les juges qui auraient dû agir depuis 6 ans et qui ne l'ont pas fait. Le gouvernement est un autre pilier de l'État que le système judiciaire.