À Rome

07 août 2019 07:18; Act: 07.08.2019 12:56 Print

Il est interdit de s'asseoir à la Trinité des Monts

Pour protéger l'escalier menant à l'église de la Trinité des Monts, la ville de Rome interdit aux touristes de s'y asseoir.

storybild

Une auxiliaire de la circulation de Rome patrouille près de l'église Trinita dans le cadre de la répression des visiteurs indisciplinés. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La ville de Rome a interdit aux touristes de s'asseoir et de manger sur l'escalier de Trinité des Monts, l'un de ses joyaux architecturaux. Les contrevenants encourent des amendes salées.

Un règlement de la police urbaine prévoit l'interdiction de s'installer dans des lieux publics «de manière indécente ou contraire au décorum» ainsi que de «s'asseoir en consommant des aliments ou des boissons sur des biens du patrimoine historique, artistique, archéologique et monumental», notamment des fontaines et des escaliers.

Ce règlement, qui remonte au début de l'été, est désormais appliqué à l'escalier de la Trinité des Monts. Il prévoit une amende de 150 euros, pouvant être portée à 400 euros en cas de comportement grave, selon les médias italiens. Mardi, des policiers sifflaient tous les touristes tentés de s'asseoir sur les célèbres marches, a constaté l'AFP.

Souillée par des chewing-gums

L'escalier donnant sur la place d'Espagne avait été rouvert au public en septembre 2016, après un an de travaux. Assombrie par la pollution mais aussi souillée par les chewing-gums et les taches de vin ou de café, «la Scalinata» avait retrouvé sa blancheur originelle. Elle n'avait pas été restaurée depuis vingt ans.

Après ces nouveaux travaux, une controverse était née entre les partisans d'une fermeture nocturne, craignant de voir le retour des sans-abris et des vendeurs ambulants, et les opposants. Mais la maire Virginia Raggi, issue du Mouvement Cinq Etoiles (M5S, anti-système), avait préféré que l'escalier reste accessible jour et nuit au public, tout en promettant de tout faire pour éviter la dégradation avec des contrôles de police.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lanne le 07.08.2019 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à la commune de Rome, les touristes ne respectent plus rien. Si on laisse faire, tout est détérioré. Il n’a que les amendes qui fonctionnent

  • lise le 07.08.2019 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    bravo génial il faut respecter les monuments .

  • Macadamia le 07.08.2019 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    Trinité des Monts est enregistré comme un monument. Et comme tel Rome a appliqué la loi. Les trasgresseur sont avertis.

Les derniers commentaires

  • SPQR le 08.08.2019 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    il est temps. Rome croule sous les masses de tourists de base, bouteille d'eau, sac à dos et guide du routard pour payer encore moins cher. C'est les memes qui abiment, taggent et bouffant par terre. les vrais tourists et amateurs de Rome qui savent apprécier cette ville unique et plus belle du monde ne s'assoient pas sur des marches.

  • briciola le 07.08.2019 17:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo a la comune de rome

  • Le Suisse le 07.08.2019 17:00 Report dénoncer ce commentaire

    Manger d'accord, mais s'asseoir???

  • Macadamia le 07.08.2019 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    Trinité des Monts est enregistré comme un monument. Et comme tel Rome a appliqué la loi. Les trasgresseur sont avertis.

  • n'importe quoi le 07.08.2019 11:19 Report dénoncer ce commentaire

    mais sur.... s'asseoir sur les escaliers les abîme.

    • Résident le 07.08.2019 14:27 Report dénoncer ce commentaire

      s'assoir signifie manger, boire, jeter un chewing gum ou éteindre une cigarette... Tout ce qui abime donc les escaliers..