Au Royaume-Uni

12 avril 2020 10:21; Act: 12.04.2020 10:33 Print

Julian Assange a eu deux fils avec son avocate

Les deux enfants ont été conçus alors que le fondateur de Wikileaks était réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres.

Sur ce sujet
Une faute?

Le fondateur de Wikileaks Julian Assange a eu deux enfants avec l'une de ses avocates alors qu'il était réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres dans les années 2010, révèle celle-ci dans un entretien au Mail on Sunday.

L'Australien, réclamé par les États-Unis qui veulent le juger pour espionnage, est le père de deux garçons de deux et un an conçus avec Stella Morris, 37 ans, son avocate d'origine sud-africaine. Le journal dominical britannique publie sur son site des photos d'Assange avec ses fils ainsi qu'un entretien avec Stella Morris racontant notamment être «tombée amoureuse» de Julian Assange il y a cinq ans et que le couple prévoit de se marier.

Les enfants sont citoyens britanniques

L'avocate a choisi de révéler l'existence des enfants, Gabriel et Max, parce qu'elle «craint que la vie d'Assange ne soit en danger s'il reste à Belmarsh», prison londonienne de haute sécurité où il est actuellement détenu, en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.

La justice britannique a refusé fin mars de libérer sous contrôle judiciaire Julian Assange, 48 ans, qui craint de contracter le nouveau coronavirus, estimant qu'il y avait «des motifs sérieux de penser» qu'il pourrait ne pas se présenter à de futures convocations.

Sur Twitter, Wikileaks a indiqué que la compagne de Julian Assange, «mère de deux jeunes enfants, exhorte le gouvernement du Royaume-Uni à le libérer ainsi que d'autres prisonniers fragiles alors que le #coronavirus fait des ravages dans les prisons». Julian Assange et son avocate ont entamé leur relation en 2015, le premier garçon aurait été conçu l'année suivante.

L'Australien a assisté à la naissance à Londres des deux enfants par liaison vidéo et a pu voir l'aîné, Gabriel, dans l'ambassade où il avait été amené en catimini, ajoute le journal. Les deux enfants sont citoyens britanniques, selon le Mail on Sunday, et ont rendu visite à leur père en prison.

La justice britannique a suspendu jusqu'au 18 mai l'examen de la demande d'extradition du fondateur de Wikileaks, poursuivi aux États-Unis pour avoir diffusé à partir de 2010 plus de 700 000 documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, notamment en Irak et en Afghanistan.

Les États-Unis lui reprochent d'avoir mis en danger des sources des services américains. De leur côté, les avocats d'Assange dénoncent une procédure politique fondée sur des «mensonges». Assange a été arrêté en avril 2019 après sept ans passés reclus à l'ambassade d'Equateur à Londres, où il s'était réfugié après avoir enfreint les conditions de sa liberté sous caution, craignant une extradition vers les États-Unis.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • semon nespion le 12.04.2020 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c est même une excellente nouvelle comment extrader un père d enfant britannique ?

  • Vacancier le 13.04.2020 03:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...il a payé en liquide. ;)

  • Espoir le 12.04.2020 12:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est beau l'amour

Les derniers commentaires

  • Roro le 13.04.2020 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    Comment ont-ils fait? Il y a les mecs de la sécurité et des caméras partout dans une ambassade!

  • Confi(né) d'oignons le 13.04.2020 10:03 Report dénoncer ce commentaire

    En fait le mec il est confiné depuis des années. Il a beaucoup à nous apprendre.

  • Vacancier le 13.04.2020 03:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...il a payé en liquide. ;)

  • Palamunitan le 12.04.2020 20:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au moins il ne s'est pas emmerdé

  • nimporte quoi le 12.04.2020 14:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On appelle cela un paiement d’honoraires en nature

    • Fisc le 13.04.2020 11:56 Report dénoncer ce commentaire

      Mais comment faire pour y extrader les impôts?