Bélarus

10 août 2020 20:43; Act: 11.08.2020 10:50 Print

La police disperse de nouvelles manifestations

De nouvelles manifestations pour protester contre les résultats de la présidentielle au Bélarus ont été dispersées lundi soir par la police. Une personne a été tuée.

storybild

Des centaines de manifestants se sont rassemblés en divers endroits de la ville. (photo: AFP/Siarhei Leskiec)

Sur ce sujet
Une faute?

Un manifestant est mort lundi au Bélarus lors des protestations contre la réélection pour un sixième mandat du président autoritaire Alexandre Loukachenko, dispersées par la police pour la deuxième soirée consécutive.

Un manifestant a été tué lundi soir par l'engin explosif qu'il s'apprêtait à lancer sur les forces de l'ordre, et qui a explosé dans ses mains, selon la police biélorusse.

Provocations

L'opposition conteste les résultats officiels, donnant M. Loukachenko vainqueur avec 80,08% des voix, et estime le scrutin falsifié. Des milliers de ses partisans sont descendus dans la rue en ordre dispersé lundi soir, à plusieurs endroits de Minsk, la capitale, et dans d'autres villes de cette ex-république soviétique.

Pour sa part, la rivale principale de M. Loukachenko à cette élection, Svetlana Tikhanovskaïa, a décidé de ne pas prendre part aux protestations pour éviter des «provocations» et était injoignable dans la soirée, son équipe ne sachant pas où elle se trouvait, a affirmé à l'AFP sa porte-parole Anna Krassoulina.

Scandant «Honte!», les manifestants ont fait face à un important dispositif policier. Un témoin interrogé par l'AFP et plusieurs médias russes et biélorusses ont fait état de l'utilisation de gaz lacrymogène, de tirs de balles en caoutchouc et de grenades assourdissantes par les forces de l'ordre. Selon ce témoin, au moins une journaliste a été blessée à la jambe. Plusieurs autres personnes ont été blessées, a précisé à l'AFP la porte-parole de la police, Olga Tchemodanova.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La démocratie selon l'Open Society le 11.08.2020 01:44 Report dénoncer ce commentaire

    La démocratie selon Sorros : On met le chaos quand le résultat ne plait pas ... ou pour renverser un président élu.

  • La démocratie à la sauce gauchiste le 11.08.2020 10:20 Report dénoncer ce commentaire

    Elle est belle la Démocratie suivant les adeptes gauchistes ... Idem dans d'autres pays où ils ont semés ou essaient de semer le chaos avec leurs mouvements BLM & Cie sponsorisés par toujours le même personnage.

  • Ludmila le 10.08.2020 22:03 Report dénoncer ce commentaire

    Dans mon pays Belarus plus personne ne veut de Président Lukachenko mais tout le monde ma famille aussi a peur d'invasion de notre pays par la Pologne comme en 1939, alors on espère que le bien aimé Vladimir Vladimirovitch va venir défendre Belarus !

Les derniers commentaires

  • Nicko le 11.08.2020 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    La Biélorussie a refusé d'accepter le virus Corona et doit maintenant payer.

  • La démocratie à la sauce gauchiste le 11.08.2020 10:20 Report dénoncer ce commentaire

    Elle est belle la Démocratie suivant les adeptes gauchistes ... Idem dans d'autres pays où ils ont semés ou essaient de semer le chaos avec leurs mouvements BLM & Cie sponsorisés par toujours le même personnage.

  • La démocratie selon l'Open Society le 11.08.2020 01:44 Report dénoncer ce commentaire

    La démocratie selon Sorros : On met le chaos quand le résultat ne plait pas ... ou pour renverser un président élu.

  • Natasha le 10.08.2020 22:20 Report dénoncer ce commentaire

    Personne ne peut sauver la Biélorussie que le grand Président de toutes les Russies Vladimir Vladimirovitch, maintenant il doit agir pour le bon peuple de Biélorussie!

    • Loris le 11.08.2020 09:44 Report dénoncer ce commentaire

      Pour quelle raison? Poutine et Loukaschenko ne sont plus des amis!

  • Ludmila le 10.08.2020 22:03 Report dénoncer ce commentaire

    Dans mon pays Belarus plus personne ne veut de Président Lukachenko mais tout le monde ma famille aussi a peur d'invasion de notre pays par la Pologne comme en 1939, alors on espère que le bien aimé Vladimir Vladimirovitch va venir défendre Belarus !

    • Loris le 11.08.2020 09:46 Report dénoncer ce commentaire

      Pour quelle raison? Poutine et Loukaschenko ne sont plus des amis! Que la Pologne prenne la Bielorussie. Par contre vous savez bien mentir quand vous dites: Dans mon pays Belarus plus personne ne veut de Président Lukachenko