Aux États-Unis

28 novembre 2019 22:21; Act: 29.11.2019 09:58 Print

La «prof de l'année» faisait des fellations à l'élève

Une enseignante de 36 ans qui avait reçu un titre honorifique en mai dernier, est accusée d'avoir eu des «contacts sexuels» avec un élève.

Sur ce sujet
Une faute?

Une enseignante texane a été arrêtée mardi à Round Rock. Randi Chaverria, 36 ans, est accusée d'avoir eu plusieurs «contacts sexuels» avec un élève de son lycée cet automne. La victime,dont l'âge n'a pas filtré, a raconté à la police que la trentenaire lui avait pratiqué une fellation à deux reprises au mois d'octobre, selon la chaîne KXAN. La police a consulté les messages que l'enseignante et le jeune homme ont échangé, et leur contenu corrobore le témoignage de l'élève.

Randi Chaverria, qui enseignait au lycée de Round Rock, avait donné sa démission avant que le scandale n'éclate. En mai dernier, elle avait reçu le titre de «prof de secondaire de l'année», selon le site Internet de l'arrondissement scolaire. Dans une lettre adressée aux familles, le directeur du lycée explique avoir eu connaissance des faits le 18 novembre. «L'enseignante a été immédiatement signalée aux ressources humaines et à la police, et n'a pas été autorisée à revenir sur le campus», assure Matt Groff, dans cette missive.

La trentenaire s'est rendue aux autorités mardi matin. Incarcérée, elle a été libérée sous caution. L'enseignante risque une mise en examen pour «relation inappropriée entre un éducateur et un élève».

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • zorro le 28.11.2019 23:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'aurais eu une prof comme ca...je pense pas que je me serais plaint

  • Manu le 29.11.2019 07:09 Report dénoncer ce commentaire

    Mieux vaut ça plutôt que de tiré dans le tas à balles réelles ( sans faire des jeux de mots ! Celà dit , c'est pas une excuse pour autant .

  • citoyen le 28.11.2019 23:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hummm j'aurais bien aimé qu'elle soit ma maîtresse

Les derniers commentaires

  • Ant le 29.11.2019 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de commentaires masculins coquins

  • BelgoT le 29.11.2019 11:43 Report dénoncer ce commentaire

    Qd je pense que certains ose encore dire qu'il n'existe plus de prof qui se donnent à fond ds leur boulot ! Je suis certain que c'était un des derniers de la classe qui avait besoin d'être motivé !

  • DOUDOU le 29.11.2019 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien pour l'éducation sexuelle...moi je dis bravo...

  • Le Suisse le 29.11.2019 09:20 Report dénoncer ce commentaire

    Je retournerais bien en classe moi.En plus elle est très jolie.

  • ITA le 29.11.2019 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi je ne me serait pas plaint !