Présidentielle américaine

20 octobre 2020 09:06; Act: 20.10.2020 10:43 Print

Micros coupés pendant le débat Trump/Biden

Pour éviter la cacophonie, les organisateurs du débat de Nashville, prévu jeudi, couperont les micros lorsque Trump et Biden n’auront pas la parole.

storybild

Une fois que les deux candidats auront utilisé ces deux minutes, une discussion ouverte sera alors possible, avec les deux micros ouverts. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les micros de Donald Trump et Joe Biden seront coupés lorsqu’ils n’auront pas la parole, lors de leur débat jeudi, pour éviter la cacophonie qui avait régné lors du premier débat entre les deux candidats à la présidence en septembre, a annoncé lundi, la commission américaine chargée de ces débats.

Le candidat démocrate, Joe Biden, tout comme le président américain et candidat républicain, Donald Trump, auront deux minutes pour répondre aux questions du modérateur du débat, et pendant ce temps de parole, le micro de celui censé écouter sera coupé. Une fois que les deux candidats auront utilisé ces deux minutes, une discussion ouverte sera alors possible, avec cette fois les deux micros ouverts.

Un avantage?

«C’est le souhait de la commission que les candidats soient respectueux de leur temps de parole respectif, ce qui fera progresser le débat public au bénéfice des spectateurs», a indiqué la commission, dans un communiqué.

Mais le directeur de campagne de Donald Trump, Bill Stepien, a vivement réagi à cette décision. «Le président Trump est désireux de débattre avec Joe Biden, quels que soient les changements de dernière minute décidés par une commission partiale, dans une ultime tentative de fournir un avantage à son candidat favori», a-t-il affirmé, dans un communiqué.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pat le 20.10.2020 09:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme à l'école, chacun son tour..

  • Lydie le 20.10.2020 12:48 Report dénoncer ce commentaire

    C'est ainsi qu'il faut faire avec des enfants.

  • lynn le 20.10.2020 14:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand l’un parle, l’autre écoute!

Les derniers commentaires

  • John Oak le 21.10.2020 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    Comme ca ce serra plus une emmission comic, il y aura alors accun interet pour régardé cette emission.

  • Abby le 20.10.2020 23:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dingue qu il faille en arriver là qd même... du niveau de maternelle pour 2 soi disant membres d l élite qui devraient avoir l intelligence de se comporter dignement mais bon ....

    • @Abby le 21.10.2020 10:21 Report dénoncer ce commentaire

      Au debat precedent, il n'y en avait qu un des deux qui continuait à parler quand c'était au tour de l'autre. Je vous laisse deviner qui c'était.

  • TontonBebersky d'URSS/Russie le 20.10.2020 16:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est violations des libertés des paroles !

    • ClearView le 20.10.2020 19:32 Report dénoncer ce commentaire

      Retourne dans ton pays, là où la liberté de parole est tellement bien respectée.

    • TontonB le 20.10.2020 21:35 Report dénoncer ce commentaire

      Mais pourquoi vous critique TontonBebersky comme ça? C'est son avis, c'est tout!

  • georges fleury le 20.10.2020 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    biden a un net avantage judiciaire ne jamais abandonner son ordinateur

  • lynn le 20.10.2020 14:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand l’un parle, l’autre écoute!