Dans l'Arctique

08 décembre 2019 11:25; Act: 09.12.2019 13:30 Print

Mike Horn et Børge Ousland enfin sauvés

L'aventurier Mike Horn et son compagnon de route Børge Ousland ont été sauvés après avoir failli mourir de faim et d'épuisement lors de leur expédition dans l'Arctique.

Une faute?

L'explorateur sud-africain Mike Horn, qui connaissait avec un compagnon des difficultés lors de la traversée de l'océan Arctique en ski en raison des effets du réchauffement climatique, a gagné le bateau qui devait récupérer les deux hommes, l'expédition touchant à sa fin, a-t-on appris dimanche auprès des organisateurs. Mike Horn et son acolyte norvégien Børge Ousland, âgés respectivement de 53 et 57 ans, «ont atteint le Lance (le bateau). Ils en ont fini avec l'expédition à ski», a précisé à l'AFP un porte-parole de l'équipe, Lars Ebbesen.

Les deux hommes avaient quitté Nôme en Alaska par voilier le 25 août puis atteint la mer de glace le 12 septembre et se déplaçaient depuis à ski, en tirant des traîneaux chargés de vivres. Ils avaient passé le Pôle Nord le 27 octobre. Leurs rations s'épuisant lors de la dernière semaine, deux membres de l'équipage du Lance étaient venus à leur rencontre pour leur apporter du ravitaillement vendredi et ils ont terminé à quatre l'expédition.

«Nous savions que ce serait une expérience difficile»

«C'était un moment magnifique quand ils sont arrivés lentement au bateau», a confié M. Ebbesen. Selon le site de suivi maritime, MarineTraffic.com, le Lance, un brise-glace se situe sur le 82ème parallèle nord dans des eaux norvégiennes de l'océan Arctique. Il va désormais gagner les côtes norvégiennes, ce qui, selon M. Ebbesen peut prendre aussi bien «trois jours que trois semaines». L'expédition, qui devait durer deux mois, s'est finalement étalée sur 87 jours.

«Nous savions que ce serait une expérience difficile dès le début, mais ce que nous avons vécu là-bas a été bien au-delà de notre imagination», a dit Mike Horn, cité dans un communiqué. «Ils vont mieux que ce que nous pensions et maintenant, ils peuvent se reposer», a expliqué M. Ebbesen, soulagé. À cause du changement climatique, la glace est plus fine que d'habitude et davantage susceptible de dériver, ce qui a compliqué l'expédition des deux hommes.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Belge, une fois le 08.12.2019 21:20 Report dénoncer ce commentaire

    Ils repartent quand en expédition?

  • Exuperancia rapu le 08.12.2019 12:39 Report dénoncer ce commentaire

    mais mais mais la glace n'avait pas fondu?

  • nico le 08.12.2019 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas grave, ils vont écrire un livre et récolter que les euros, ça les aidera à aller mieux..

Les derniers commentaires

  • Le Belge, une fois le 08.12.2019 21:20 Report dénoncer ce commentaire

    Ils repartent quand en expédition?

  • nico le 08.12.2019 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas grave, ils vont écrire un livre et récolter que les euros, ça les aidera à aller mieux..

  • Exuperancia rapu le 08.12.2019 12:39 Report dénoncer ce commentaire

    mais mais mais la glace n'avait pas fondu?