Dans l'Est de la France

06 janvier 2020 16:37; Act: 06.01.2020 16:53 Print

Une femme tuée dans les Ardennes, son mari arrêté

GIVET - L'époux d'une femme retrouvée morte dimanche à Givet, dans l'appartement familial, a été arrêté. Il est déjà connu pour des faits de violences.

storybild

L'alerte avait été donnée dans la nuit par une voisine du couple. (photo: AFP/illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Un homme de 53 ans est en garde à vue depuis dimanche pour meurtre sur conjoint après la découverte du corps de son épouse de 48 ans dans l'appartement familial de Givet (Ardennes), a indiqué lundi, le procureur de la République de Reims.

«Les faits ont eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche. Le mari était déjà connu pour des faits de violence. Il était présent dans l'appartement à l'arrivée des gendarmes», a précisé à l'AFP le procureur Matthieu Bourrette, confirmant une information de l'Union/l'Ardennais.

Drame similaire en 2019

L'alerte avait été donnée dans la nuit par une voisine du couple. «Nous sommes au stade de l'enquête de flagrance qui a été confiée à la brigade de recherches de gendarmerie de Givet et à la section de recherches de Reims», poursuit le magistrat.

Une autopsie doit avoir lieu dans l'après-midi. En juin 2019, la commune de Givet avait déjà connu un drame similaire. Une femme de 36 ans avait été tuée à l'arme blanche par son compagnon de 52 ans en présence d'un enfant de la victime. Le suspect est toujours en détention provisoire.

En 2018, 121 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon. Pour 2019, ce chiffre est d'au moins 123, depuis le 1er janvier, selon un décompte et une étude au cas par cas effectués par l'AFP.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Soleil le 06.01.2020 17:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hey les femmes il serait temps aussi de commencer à mieux élever vos enfants mâles. Le respect des femmes ça s apprend dès le berceau.

  • latch le 07.01.2020 10:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @soleil Vous croyez sincèrement que la responsabilité de l’éducation des enfants n’appartient qu’aux mères?!? Petit rappel au cas où vous l’auriez oublié, couple=deux...Ressaisissez-vous!

  • Olivier le 07.01.2020 08:08 Report dénoncer ce commentaire

    quand va-t-on enfermer ces gens dès le premier coup?

Les derniers commentaires

  • latch le 07.01.2020 10:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @soleil Vous croyez sincèrement que la responsabilité de l’éducation des enfants n’appartient qu’aux mères?!? Petit rappel au cas où vous l’auriez oublié, couple=deux...Ressaisissez-vous!

  • Olivier le 07.01.2020 08:08 Report dénoncer ce commentaire

    quand va-t-on enfermer ces gens dès le premier coup?

  • Soleil le 06.01.2020 17:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hey les femmes il serait temps aussi de commencer à mieux élever vos enfants mâles. Le respect des femmes ça s apprend dès le berceau.

    • Goldorak le 07.01.2020 12:47 Report dénoncer ce commentaire

      Vous êtes une sacré vedette la femme n'est pas là pour tout faire et l'éducation s'apprend aussi du père sur les males comme vous dites ...