Aux États-Unis

02 février 2020 13:12; Act: 03.02.2020 11:05 Print

Amber Heard admet avoir frappé Johnny Depp

Dans des enregistrements audio, l'actrice confie qu'elle a été violente envers son époux pendant leur mariage.

storybild

Amber Heard et Johnny Depp se sont mariés en 2015 et se sont séparés un an plus tard. (photo: Andrew Medichini)

Sur ce sujet
Une faute?

Nouveau rebondissement dans le long feuilleton judiciaire qui oppose Amber Heard à Johnny Depp. Le «Daily Mail» a réussi à mettre la main sur une série de conversations entre les deux acteurs datant de 2015 et dans lesquelles ils tentent de régler leurs problèmes de couple. C'est dans ces enregistrements, fournis au quotidien par «une source bien placée», que l'Américaine admet qu'elle a frappé son conjoint.

«Je ne t'ai pas donné un coup de poing, je t'ai frappé. Je suis désolée de t'avoir frappé ainsi, mais je ne t'ai pas donné un coup de poing. Je ne sais pas exactement quel a été le mouvement de ma main, mais tu vas bien, je ne t'ai pas fait mal. Je ne t'ai pas donné de coup de poing, je t'ai frappé», peut-on entendre l'héroïne d'«Aquaman» dire à son homme.

Plus tard, quand Johnny Depp évoque sa peur que leurs disputes finissent pas vraiment mal tourner et propose une séparation à son épouse, celle-ci lui réplique qu'elle fera tout ce qu'elle peut pour changer. «Je ne peux pas te promettre que ça sera parfait. Je ne peux pas te promettre que je ne serai plus violente. Mon Dieu, parfois je suis tellement énervée que je perds le contrôle (...) Je ne vais pas parler de divorce.»

Ces révélations tombent plutôt mal pour Amber Heard, qui a toujours nié avoir fait preuve de violence contre l'acteur. Depuis leur séparation, en 2016, les ex s'accusent mutuellement de gestes brutaux et se livrent une bataille devant les tribunaux.

(L'essentiel/jfa)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Imarav le 03.02.2020 10:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @amourdemavie Cela existe certainement beaucoup plus qu'on veut le croire. Les aggressions physiques et surtout morales que subissent les hommes par les femmes. Sauf que ceux-ci ne se font pas passer pour des victimes en implorant l'aide du reste du monde.

  • aristoteavéraisin le 02.02.2020 23:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Pauvres Mecs C'est clair Mais c'est pas cela le pire, c'est le terrorisme psychologique Elles poussent les hommes à bout, et parfois l'impardonnable, inexcusable peut arriver... Mais souvent elles le savent... c'est de la stratégie machiavélique La vénalité/fourberie/stratégie des femmes

  • Pauvres Mecs le 02.02.2020 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    toutes les mêmes et nous on doit subir et se taire, parce qu'on ne nous croit pas, sauf si on est une célébrité de Hollywood

Les derniers commentaires

  • Le collectionneur le 03.02.2020 15:44 Report dénoncer ce commentaire

    Elle est vraiment magnifique, à mettre chez soi, dans un placard, pour pas se la faire piquer !

  • amourdemavie le 03.02.2020 12:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faut savoir partir quand les coups pleuvent

  • La vie de couple le 03.02.2020 11:09 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien triste des histoires de couple qui sont comme ça, aussi toxique pour l'un comme pour l'autre. Au point d'en arriver à avoir des gestes et mots malheureux.. c'est la nature humaine et la manière dont on gère ses choix, les conflits, ses propres problèmes personnels face aux situations de la vie. Et cela vaut à mon avis autant pour les hommes que pour les femmes... je n'aime pas trop lire toujours " ah les femmes " .. "ah les hommes".. ça ne résout rien. C'est du cas par cas dans la vie personnelle des gens, à résoudre eux-mêmes le mieux possible....

  • Imarav le 03.02.2020 10:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @amourdemavie Cela existe certainement beaucoup plus qu'on veut le croire. Les aggressions physiques et surtout morales que subissent les hommes par les femmes. Sauf que ceux-ci ne se font pas passer pour des victimes en implorant l'aide du reste du monde.

  • Elles sont toutes les mêmes le 03.02.2020 08:12 Report dénoncer ce commentaire

    Alors une fois de plus pour voir en concret ce qu'il faut croire d'une femme qui ne veut que votre argent. Donc aussi Metoo est à voir d'une certaine distance.