Koh Lanta

16 mars 2020 15:22; Act: 16.03.2020 15:38 Print

Des candidats victimes, d'une certaine façon...

L'épidémie touche deux candidates de «Koh Lanta». Mais pas de la même manière.

storybild

Inès, participante à Koh Lanta, est infirmière.

Sur ce sujet
Une faute?

«Quand t'es malade, que tu suspectes qu'il s'agit du coronavirus, mais que tu te dis que non malgré les symptômes, mais qu'au même moment, ton taf t'appelle pour te dire que tu as été en contact avec un patient porteur positif du virus et qu'ils l'ignoraient». Inès Loucif, concurrente de l'édition 2020 de «Koh Lanta» qui a surtout fait parler d'elle à cause de son bikini hypersexy, est aussi infirmière. L'aventurière flippe donc grave et a fait part sur les réseaux sociaux de ce qui n'est encore (et restera, espérons-le) qu'une inquiétude.

Quant à Maud, vainqueur de l'édition 2019 de l'émission de TF1, elle est, elle, une victime collatérale. Elle a en effet dû tirer un trait sur son projet de gravir l'Everest avec son complice, Cyril. «Ça sera reporté à l'année prochaine. Les frontières népalaises sont fermées en tout cas jusqu'au 30 avril. Et ce serait complètement fou de commencer après».

Voir cette publication sur Instagram
Pas de chance ! Mais ce n'est que partie remise ! Promis ! Une publication partagée par @maud Koh Lanta 2019 (@maud_kohlanta2019) le 13 Mars 2020 à 10 :27 PDT

(L'essentiel/cma)