Réseaux sociaux néfastes

10 novembre 2019 10:48; Act: 10.11.2019 10:52 Print

Dua Lipa s'en prend aux «trolls d'Internet»

La chanteuse Dua Lipa, 24 ans, est très active sur Twitter et Instagram. Mais ils ont un aspect très négatifs les jours où elle se sent un peu moins bien.

storybild

Dua Lipa, ici lors d'un concert à Séville, entend désormais utiliser les réseaux sociaux à petites doses. (photo: Jeff Spicer)

Sur ce sujet
Une faute?

Dua Lipa admet qu'elle finit souvent par partir «à la recherche de choses qu'elle n'aimerait pas voir» sur Internet. Elle a abordé les facettes sombres des réseaux sociaux dans une interview pour BBC Breakfast. L'artiste britannique estime que certains jours, les réseaux sociaux ne font qu'empirer son état psychologique déjà fragile. La chanteuse de «Don't Start Now» a une présence active sur des sites tels que Twitter et Instagram, et informe régulièrement ses fans de ce qu'il se passe dans sa vie et sa carrière.

Bien que la majorité des fans de la star de 24 ans soient positifs envers elle, elle fait aussi l'objet de commentaires négatifs de la part de «trolls d'Internet». Et bien qu'elle fasse tout son possible pour ignorer ces remarques, elle a confié que celles-ci l'affectaient beaucoup lorsqu'elle ne se sentait pas bien.

«D'autres jours, je me sens plus fragile et je me plonge dedans»

«Certains jours, je ne fais pas attention à ce qui est dit dans les commentaires, d'autres jours, je me sens peut-être un peu plus fragile et je me plonge dedans. Je pars presque à la recherche de choses que je ne veux pas voir, a-t-elle expliqué. Je pense que c'est vraiment la nature humaine. Je ne vais certainement pas le cacher parce que je veux que les gens sachent que nous sommes tous humains et que nous vivons tous la même chose.»

En ce qui concerne son approche des réseaux sociaux, la chanteuse de 24 ans a décidé de prendre des mesures pour tenter de soulager son anxiété. «Les réseaux sociaux peuvent être un outil extraordinaire, et partager des choses peut être amusant, mais en même temps, c'est aussi un terrain fertile pour la haine et l'anxiété, a-t-elle ajouté. Les gens ont l'impression de pouvoir dire des choses parce qu'ils se cachent derrière un écran et je pense que pour moi, il est important d'utiliser les réseaux sociaux à petites doses».

(L'essentiel/Cover Media)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • catherine le 10.11.2019 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je me soucie jamais des commentaires des gens surtout ceux qui ne le connaissent pas. Seule les remarques de mes proches m importent. Vouloir plaire à tt le monde et surtout à des gens qu'on ne rencontrera jamais est extrêmement mal sain et complètement inutile. Les jeunes doivent apprendre à relativiser et réaliser quelles remarques sont importantes et lesquelles pas.

  • Chu le 10.11.2019 11:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À vouloir trop s’approcher des étoiles, on se brûle les ailes. (Star ?) Il ne faut pas s’attendre à être hors d’atteinte du commun des mortels, quand on s’expose au plus grand nombre.

  • Don't stop Now le 10.11.2019 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    Elle a raison. Tout comme nous à l'échelle de L'Essentiel lorsque nous faisons nos petits commentaires. Il est toujours plus facile d'être un "haters" que de faire des éloges. Allez Dua, continue à bien chanter. Tu le fais avec brio.

Les derniers commentaires

  • catherine le 10.11.2019 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je me soucie jamais des commentaires des gens surtout ceux qui ne le connaissent pas. Seule les remarques de mes proches m importent. Vouloir plaire à tt le monde et surtout à des gens qu'on ne rencontrera jamais est extrêmement mal sain et complètement inutile. Les jeunes doivent apprendre à relativiser et réaliser quelles remarques sont importantes et lesquelles pas.

  • Don't stop Now le 10.11.2019 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    Elle a raison. Tout comme nous à l'échelle de L'Essentiel lorsque nous faisons nos petits commentaires. Il est toujours plus facile d'être un "haters" que de faire des éloges. Allez Dua, continue à bien chanter. Tu le fais avec brio.

  • Chu le 10.11.2019 11:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À vouloir trop s’approcher des étoiles, on se brûle les ailes. (Star ?) Il ne faut pas s’attendre à être hors d’atteinte du commun des mortels, quand on s’expose au plus grand nombre.