19 février 2009 08:39; Act: 19.02.2009 12:53 Print

Duffy et Kings of Leon triomphent aux Brit Awards

La chanteuse galloise a remporté trois trophées mercredi et le groupe de rock américain a décroché celui du meilleur album international.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La blonde Duffy, 24 ans, avait les larmes aux yeux en recevant le trophée pour son album "Rockferry", meilleure vente au monde pour un premier album en 2008, qui a déja reçu un Grammy à Los Angeles au début du mois. Duffy a également été désignée meilleure chanteuse britannique et révélation de l'année.

"Rockferry" a valu par ailleurs le prix du meilleur producteur britannique de l'année à Bernand Butler. Prix du meilleur album international pour "Only by the night", les Kings of Leon se sont vus également décerner le prix du meilleur groupe international de l'année.

Échec de Coldplay

En le recevant, leur leader, Caleb Followill, a remercié ses fans britanniques, sans qui, a-t-il souligné, le groupe - qui n'a connu qu'un modeste succès aux États-Unis - n'existerait pas. Pour sa part, le groupe indépendant Elbow a reçu le prix de meilleur groupe britannique, battant ainsi Coldplay, qui avait été nominé quatre fois mais qui n'apparait pas au palmarès.

Coldplay avait pourtant décroché la première place du classement mondial des ventes d'album en 2008 avec "Viva la Vida Or Death And All His Friends", vendu à 6,8 millions d'exemplaires, et reçu trois Grammy Awards aux États-Unis dont celui de meilleur album de rock.

Le rapeur Kanye West a été couronné meilleur chanteur international et Katy Perry meilleure chanteuse internationale, tandis que Paul Weller a été élu meilleur chanteur britannique et les vétérans de Iron Maiden ont reçu le prix du meilleur concert britannique. Le groupe de pop Girls Aloud a gagné le trophée du meilleur single britannique, décerné par le public, pour "The promise".

lessentiel.lu avec AFP

The Ting Tings et Estelle lors de la cérémonie des Brit Awards 2009

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).