Photographie

26 février 2020 09:22; Act: 26.02.2020 11:17 Print

Kendall Jenner pose topless, façon trophée de chasse

Pour la couverture du magazine «Garage», Maurizio Cattelan, le plasticien à l'origine de la banane vendue 120 000 euros, a transformé Kendall Jenner en une œuvre d'art.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

Visage cireux, seins nus, Kendall Jenner semble émerger d'un mur comme un trophée de chasse. Le cliché, un poil provoquant, s’appelle d’ailleurs «Trophy Wife» (femme trophée). Il fait référence à un buste en cire étrangement réaliste de la top model Stephanie Seymour, réalisé par Maurizio Cattelan en 2003.

Ce plasticien italien, tu le connais. C’est à lui qu’on doit la banane scotchée au mur à Art Basel Miami, vendue 120 000 euros avant d’être mangée par un autre artiste.

Kendall Jenner fait la une de la publication de mode bisannuelle «Garage». Le shooting a été pensé par Maurizio et shooté par le photographe ghanéen Campbell Addy. La série d’images met en scène le modèle, et célèbre les œuvres iconiques de l'artiste. Une des photos met par exemple en scène la sœur de Kim, de dos, la tête disparaissant dans un mur. Elle rappelle l’une des œuvres de Maurizio représentant cinq chevaux empaillés dont la tête semble aussi avoir traversé la paroi.

Ces dernières années, «Garage» s'est forgé une réputation en créant des collaborations entre artistes, photographes, acteurs, musiciens et mannequins. Le résultat est souvent troublant. L'année dernière, l'artiste japonais Takashi Murakami a réalisé un shooting photo futuriste avec Billie Eilish, la tête de la chanteuse en triptyque, portant un masque de son propre visage.

Le travail de Maurizio est une réponse au thème du dernier numéro du magazine, «Unhinged» (dérangé), et est, dit-il dans un communiqué de presse, «un commentaire satirique sur les contradictions et les absurdités de la civilisation occidentale».

Voir cette publication sur Instagram

for the cover of @garage_magazine Issue 16, Takashi Murakami.

Une publication partagée par BILLIE EILISH (@billieeilish) le

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ulrich le 26.02.2020 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce encore de l'art ? Personnellement, je trouve assez triste.

  • Nice le 26.02.2020 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    J'aimerais bien l'avoir comme trophée chez moi.

  • @Mufassa le 26.02.2020 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non, sûrement pas. Si vous aviez le talent d'un artiste vous le seriez depuis longtemps. Il ne suffit pas de ne pas comprendre l'art des autres pour devenir artiste.

Les derniers commentaires

  • Francky le 28.02.2020 09:23 Report dénoncer ce commentaire

    Et on peut la manger pour 120 000 € aussi ?

  • bibi le 27.02.2020 07:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec tout ce qu’elle a de faux sur son corps

  • @Mufassa le 26.02.2020 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non, sûrement pas. Si vous aviez le talent d'un artiste vous le seriez depuis longtemps. Il ne suffit pas de ne pas comprendre l'art des autres pour devenir artiste.

  • Plastique Bertrand le 26.02.2020 14:21 Report dénoncer ce commentaire

    Je préfère largement une femme avec une beauté naturelle que de prendre le lendemain une grosse frayeur on la voyant démaquillée.

  • hax le 26.02.2020 12:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien plus beau que la banane. meme si j aime pas le nom machiste de la femme trophée.....