Mouvement #MeToo

12 décembre 2019 14:42; Act: 12.12.2019 14:43 Print

«Fuck Harvey», Emrata met le feu aux poudres

Indignée par l'accord en justice favorable à Harvey Weinstein, Emily Ratajkowski est folle de rage et n'hésite pas à le faire savoir sur le tapis rouge.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Aujourd'hui, Harvey Weinstein et son ancien studio ont fait un deal de 25 millions de dollars avec ses victimes. Weinstein, accusé d'infractions allant du harcèlement sexuel au viol, n'aura pas à admettre ses actes répréhensibles, ni à payer avec son propre argent. #pasdejusticepasdepaix».

À travers le message cinglant «Fuck Harvey» inscrit sur son bras, jeudi 12 décembre, la célèbre mannequin a lancé les hostilités contre le réalisateur à l'origine du mouvement #MeToo.

Comme elle l'explique dans la légende qui accompagne son cliché, un accord de principe a été trouvé pour indemniser des victimes présumées d'Harvey Weinstein, a indiqué mercredi l'avocat d'une d'entre elles, prévoyant le versement de quelque 25 millions de dollars à des dizaines de femmes accusant le producteur de cinéma d'abus sexuels.

Cette transaction, révélée par le New York Times mais qui reste à valider par un juge, serait sans effet sur l'action contre Harvey Weinstein au pénal: le producteur doit comparaître en procès à partir du 6 janvier à Manhattan pour répondre d'accusations d'agressions sexuelles sur deux femmes, qui lui font risquer la perpétuité.

(sl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Titus le 12.12.2019 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il va prendre ça pour une proposition...

  • Jack le 12.12.2019 15:18 Report dénoncer ce commentaire

    La justice a deux vitesses... Celle du riche et celle du pauvre...

  • jjjkkk le 12.12.2019 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    Donc, en échange d'un accord financier, ces femmes laissent tomber les poursuites au civil. L'honneur a bel et bien un prix.

Les derniers commentaires

  • Tralala le 12.12.2019 22:48 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'importe, l'argent achète peut-être sa liberté mais il ne lavera pas son honneur, ce mec est fini !

  • Cham le 12.12.2019 18:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi alors vous acceptez son argent ?

  • Decadence le 12.12.2019 18:03 Report dénoncer ce commentaire

    Quel courage de prendre position une fois qu'il est en taules. Pas cool envers son compatriote.

  • jjjkkk le 12.12.2019 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    Donc, en échange d'un accord financier, ces femmes laissent tomber les poursuites au civil. L'honneur a bel et bien un prix.

  • Titus le 12.12.2019 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il va prendre ça pour une proposition...