Baptiste Giabiconi

24 février 2020 11:29; Act: 24.02.2020 11:39 Print

Il est le premier héritier de Karl Lagerfeld

Le top model Baptiste Giabiconi a fait des révélations étonnantes sur la relation très forte qui le liait au regretté couturier allemand.

storybild

Baptiste Giabiconi sort un livre qui lève le voile sur sa relation avec le Kaiser. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Un an après le décès de Karl Lagerfeld, Baptiste Giabiconi a toujours de la peine à faire le deuil de celui qui a lancé sa carrière dans la mode quand il avait 18 ans. Interviewé dans «Sept à Huit», sur TF1, dimanche, le mannequin et chanteur a révélé qu'il allait hériter d'une grande partie de la fortune du styliste allemand, disparu à l'âge de 85 ans.

«Il y a sept héritiers principaux de Karl Lagerfeld. Sur la liste, je suis le plus haut. Le premier héritier», a-t-il précisé, sans citer les noms des autres personnes qui bénéficieront du patrimoine de Karl. Pour le moment, Baptiste ignore combien il touchera car les biens du styliste, qui s'élèvent à plusieurs millions d'euros, sont en cours d'estimation.

Karl a voulu l'adopter

Durant leur dix ans de collaboration professionnelle, la relation entre le couturier et le top model est devenue «très puissante». «Je l'appelais mon Karl, mon petit Karl, mon amour parfois. On se faisait souvent des câlins. C'était une relation filiale», dit le Français de 30 ans, tout en précisant qu'il n'y a «jamais eu l'ombre d'une ambiguïté» entre eux.

Le Kaiser considérait plutôt Baptiste comme son fils. Il avait même voulu l'adopter, mais cela n'avait pas été possible. Souhaitant en dévoiler davantage sur son lien unique avec le mythique créateur, Baptiste vient de sortir son premier livre, «Karl et moi».

Regardez la vidéo de l'interview de Baptiste Giabiconi dans «Sept à Huit», sur «TF»1:

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Placement rentable le 24.02.2020 11:49 Report dénoncer ce commentaire

    Tout vient à point à qui sait attendre

  • censuré le 24.02.2020 13:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'un dans l'autre ils s'entendaient bien...tant mieux pour lui.

  • Hadrien le 25.02.2020 08:42 Report dénoncer ce commentaire

    Du moment qu'ils y trouvaient chacun leurs intérêts et/ou leurs bonheurs qui sommes nous pour juger?

Les derniers commentaires

  • Hadrien le 25.02.2020 08:42 Report dénoncer ce commentaire

    Du moment qu'ils y trouvaient chacun leurs intérêts et/ou leurs bonheurs qui sommes nous pour juger?

  • Tamas Szabo le 24.02.2020 23:43 Report dénoncer ce commentaire

    c'est lui Choupette en fait

  • suis le 24.02.2020 23:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Définition relative très fortes

  • pralin le 24.02.2020 16:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Choupette c’est sa première héritière.

  • NoComent le 24.02.2020 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    Finaud le petit mignon...