Prince Charles

04 juin 2020 11:28; Act: 04.06.2020 12:15 Print

«Nous devons mettre la nature au centre de tout»

L'héritier de la couronne britannique, estime «avoir eu de la chance» de ne souffrir que légèrement du nouveau coronavirus, et veut œuvrer pour la nature.

storybild

Le prince Charles appelle à une prise de conscience. (photo: AFP/ben Birchall)

Sur ce sujet
Une faute?

«J'ai eu de la chance dans mon cas et je m'en suis sorti (avec une forme de la maladie) assez légère. Mais je l'ai eue et je peux comprendre ce que les autres ont enduré», a-t-il confié dans une interview par visioconférence à la télévision britannique Sky News.

«Je compatis particulièrement avec ceux qui ont perdu des êtres chers et n'ont pu être à leurs côtés durant ce moment. Cela, pour moi, est la chose la plus affreuse», a-t-il ajouté dans un extrait de l'entretien qui sera diffusé en intégralité plus tard jeudi.

Âgé de 71 ans, le fils aîné de la reine Elizabeth II avait été testé positif au nouveau coronavirus en mars, mais n'a souffert que de légers symptômes. Il a guéri après s'être isolé durant sept jours, conformément aux directives officielles, et n'avait pas dû être hospitalisé. Au total, près de 40 000 personnes testées positives sont décédées de la maladie Covid-19 au Royaume-Uni, et plus de 48 000 en incluant aussi les cas suspects.

«Toutes ces choses sont liées à la perte de biodiversité»

«Afin d'éviter que cela n'arrive à encore plus de monde, je suis vraiment déterminé à trouver une solution», a assuré le prince. Pour lui, «les gens ont commencé à se rendre compte que nous devons remettre la nature au centre de tout ce que nous faisons et la mettre au centre de notre économie».

«Plus nous affaiblissons le monde naturel, plus nous détruisons la biodiversité, plus nous nous exposons à ce genre de danger», a-t-il affirmé. «Nous avons eu d'autres désastres avec le Sars et Ebola et Dieu sait quoi d'autre, toutes ces choses sont liées à la perte de biodiversité. Nous devons donc trouver une manière cette fois de remettre la nature au centre».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mesde le 04.06.2020 12:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui mon prince vous avez raison mais la course au profit domine et dominera. PROFIT PROFIT PROFIT

  • JP L le 04.06.2020 23:21 Report dénoncer ce commentaire

    Et s’il donnait l’exemple? Ses moyens de déplacement habituels : Aston-Martin, Bentley, avions et hélicoptères “privés” (de l’état, donc payés par les contribuables) mais jamais le train ou le métro contrairement à d’autres héritiers au trône européens. Charité bien ordonnée commence par soi-même!

  • Palamunitan le 04.06.2020 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien de nouveau, Monseigneur...

Les derniers commentaires

  • JP L le 04.06.2020 23:21 Report dénoncer ce commentaire

    Et s’il donnait l’exemple? Ses moyens de déplacement habituels : Aston-Martin, Bentley, avions et hélicoptères “privés” (de l’état, donc payés par les contribuables) mais jamais le train ou le métro contrairement à d’autres héritiers au trône européens. Charité bien ordonnée commence par soi-même!

  • Les commentaires les plus populaires le 04.06.2020 20:32 Report dénoncer ce commentaire

    Il a pris un coup de vieux Charly.

  • malheureusement le 04.06.2020 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    une bonne parole ms qui ne tombera pas dans les bras de nos politiciens, seul les pots de vins y tombes

  • Palamunitan le 04.06.2020 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien de nouveau, Monseigneur...

  • mesde le 04.06.2020 12:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui mon prince vous avez raison mais la course au profit domine et dominera. PROFIT PROFIT PROFIT