Canada/Royaume-Uni

13 janvier 2020 08:18; Act: 13.01.2020 10:24 Print

Qui est Jessica, l'amie et confidente de Meghan?

Jessica Mulroney, styliste, et Meghan Markle, se sont rencontrées en 2011 à Toronto. Depuis, elles sont très proches et confidentes. Mais discrètes sur leur relation.

storybild

Loin de les éloigner, l'intégration de Meghan Markle à la famille royale semble les avoir rapprochées. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Garde d'enfant, styliste, confidente, Jessica Mulroney est sur tous les fronts aux côtés de son amie Meghan Markle, surfant sur la vague de sa complicité avec la duchesse de Sussex, sans en faire publicité. Selon le Daily Mail, la Canadienne de 39 ans aurait assuré la garde d'Archie, le fils de Meghan et Harry, pendant que le couple se rendait en Angleterre pour annoncer sa décision de renoncer à ses obligations protocolaires. Les deux femmes, proches en âge (Meghan a 38 ans), se sont connues en 2011, lors de l'installation de Meghan Markle à Toronto pour le tournage de la série «Suits», et se sont trouvé des passions communes: yoga, mode et voyages.

Avant qu'Harry et Meghan n'officialisent leur relation, Jessica Mulroney a posté plusieurs photos d'elle sur Instagram en compagnie de la comédienne américaine. Loin de les éloigner, l'intégration de Meghan Markle à la famille royale semble les avoir rapprochées. Experte en tenues et robes de mariage, elle aurait joué un rôle de premier plan dans la préparation des noces du couple, selon le magazine Vanity Fair, qui cite des sources anonymes.

Elle a fait sensation à leur mariage

Son implication serait allée bien au-delà des aspects vestimentaires, Meghan s'en remettant pour une foule de détails à celle qui conseilla, jadis, l'épouse du Premier ministre canadien Justin Trudeau, Sophie, sur sa garde-robe, ou la chanteuse Shania Twain. Les observateurs se souviendront de sa robe bleu saphir qui a fait sensation à la cérémonie en la chapelle Saint-George, où elle était l'une des invités les mieux placés, directement dans le champ des caméras. Toujours apprêtée, la diplômée de l'université anglophone de Montréal McGill affectionne les couleurs vives, les tenues près du corps et les ensembles tailleur pantalon.

Née Jessica Brownstein, la trentenaire aux longs cheveux bruns a cofondé une association baptisée The Shoebox Project pour organiser le don de vêtements à des mères de famille modestes. Depuis le mariage, cette mère de trois enfants est très demandée et intervient désormais régulièrement dans la matinale de la chaîne américaine ABC «Good Morning America». Elle a aussi été engagée par l'actrice, scénariste et productrice américaine Mindy Kaling («Late Night») en tant que styliste. Témoin de son envolée, elle a quasiment quadruplé son audience sur Instagram en moins de deux ans et compte actuellement plus de 360 000 abonnés.

Juste une simple allusion à sa décision

Sur ABC, il n'est jamais fait référence à son amitié avec Meghan Markle, pas plus que dans l'émission canadienne «Cityline», où elle est chroniqueuse mode depuis plusieurs années. L'épouse du présentateur Ben Mulroney, fils d'un ancien Premier ministre canadien, prend visiblement d'infinies précautions pour ne pas donner l'impression de profiter de cette relation. Après le mariage, elle n'a posté qu'un court message sur son compte Instagram, qu'elle alimente pourtant très assidument: «Proud friend, proud mom» (Amie fière, mère fière).

Ses deux garçons et sa fille étaient, en effet, enfants d'honneur à la cérémonie. «Tout le monde doit avoir un peu de vie privée», expliquait celle qui distribua, un temps, des marques de lingerie au Canada, lors de la seule interview qu'elle ait donné depuis le mariage, au magazine américain Harper's Bazaar, en mars 2019. «Il y a des choses dont je ne parlerai jamais, c'est certain», assurait-elle, au sujet de sa relation avec la duchesse de Sussex. En août, elle avait dénoncé les «critiques» qui s'en prenaient à son «amie», sans plus de précision, concluant: «Honte sur vous, brutes racistes».

Jeudi, juste après l'annonce d'Harry et Meghan, Jessica Mulroney a utilisé une citation de l'artiste noire Gina Carey pour faire allusion aux derniers développements et encourager son amie: «Une femme forte regarde un défi dans les yeux et lui fait un clin d’œil».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • UnitedCondom le 13.01.2020 10:56 Report dénoncer ce commentaire

    Elles ont l'air de sacrées coquines

  • Frère Jacques le 13.01.2020 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    Mariez-vous et faites des gosses

  • David le 13.01.2020 09:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien. Elle sait ce que c'est "l'amitié". C'est rare du côté de l'Atlantique.

Les derniers commentaires

  • UnitedCondom le 13.01.2020 10:56 Report dénoncer ce commentaire

    Elles ont l'air de sacrées coquines

  • Frère Jacques le 13.01.2020 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    Mariez-vous et faites des gosses

  • David le 13.01.2020 09:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien. Elle sait ce que c'est "l'amitié". C'est rare du côté de l'Atlantique.