Mort de Kobe Bryant

02 mars 2020 08:25; Act: 02.03.2020 11:07 Print

Un stagiaire aurait partagé des photos du crash

La veuve de Kobe Bryant est «totalement anéantie». Des policiers de Los Angeles auraient partagé des photos de la scène de crash d'hélicoptère prises sur un GSM.

storybild

Un stagiaire au shérif adjoint, présent sur les lieux, a pris des photos avec un smartphone. Après cela, il aurait été vu dans un bar en train de montrer les images à un autre client. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Jeudi, le Los Angeles Times avait affirmé que des policiers avaient partagé des images montrant des restes humains, dans les jours qui ont suivi l'accident survenu le 26 janvier, sur la colline de Calabasas, au nord-ouest de Los Angeles. Selon Gary Robb, un des avocats de Vanessa Bryant, cette dernière avait demandé au département du shérif, le jour du drame, que le lieu du crash soit désigné zone de survol interdite, afin de la protéger contre des photographes qui tenteraient de tirer profit de l'accident.

«Cela revêtait une importance capitale pour elle, car elle souhaitait protéger la dignité de toutes les victimes et de leurs familles», indique le communiqué publié sur le compte Instagram de la veuve de la star. «À ce moment-là, le shérif Alex Villanueva nous a assuré que toutes les mesures seraient mises en place pour protéger la vie privée des familles, et nous croyons qu'il a travaillé dur pour répondre à ces demandes», poursuit Gary Robb.

La sanction «la plus sévère possible»

«Il s'agit d'une violation inqualifiable de la dignité humaine, du respect et du droit à la vie privée des victimes et de leurs familles. Nous exigeons que les responsables de ces actes présumés soient soumis à la sanction la plus sévère possible et que leur identité soit révélée, afin de garantir que les photos ne soient plus diffusées. Nous demandons qu'une enquête interne soit menée», conclut le communiqué.

Les révélations du LA Times ont fait surface après une plainte, affirme TMZ, qui avait le premier annoncé la mort de Bryant. Selon ce site Internet d'informations, un stagiaire au shérif adjoint, présent sur les lieux, a pris des photos avec un smartphone. Après cela, il aurait été vu dans un bar en train de montrer les images à un autre client. Le patron de l'établissement aurait alors déposé plainte. Bryant, 41 ans, sa fille de 13 ans Gianna et sept autres personnes sont décédées dans l'accident d'hélicoptère.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • catherine le 02.03.2020 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    n'oublions pas que Vanessa Bryant a également perdu sa fille. le moment où on voit le corps d'un défunt à la morgue, c'est toujours dans des conditions que notre cerveau peut accepter. elle ne devrait pas avoir à voir le corps de sa fille déchiqueté, brûlé et ensanglanté juste après le crash. ni elle ni les autres membres de familles touchées. On oublie souvent qu'un jeune fille a perdu ses parents et sa sœur dans se crash et se retrouve seule au monde. elle non plus ne mérite pas d'être hanté par des photos qui une fois sur internet ne disparaîtront plus jamais.... un peu d'humanité les gars.

  • Le Belge, une fois le 02.03.2020 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    C'est cela "internet"...Cela peut aider à faire des grandes choses et des petites quand c'est entre des mains de inconscients...

  • kargal le 02.03.2020 13:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour ceux qui critiquent la veuve d'en faire trop, parce qu'une enflure a décidé d'exhiber les photos des cadavres calcinés de son mari et de sa fille, c'est plus de l'empathie qu'il vous faut.

Les derniers commentaires

  • Gaë le 03.03.2020 08:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si les medias mettaient pas leur nez partout et bouclait non stop sur tout événement susceptible de buzzer elle n’aurait pas besoin de lancer des procédures, faire des déclarations, etc. Elle a perdu sa petite fille de 13 ans et a suffisamment d’argent pour 3 générations alors qu’elle fasse ce qu’elle veut si ça peut la soulager

  • amourdemavie le 02.03.2020 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on a pas fait tout une histoire pour les autres personnes décédées

  • Grand Maître le 02.03.2020 18:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ainsi va la vie....

  • ichigo500 le 02.03.2020 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    Elle souhaite proteger la dignité de toutes les victimes et leurs familles. Alors qu'elle est en train d'accuser le pilote de faute de décision sur le décollage. Hypocrite avec une touche de narcisme. Cela résume la femme de K. Bryant. Du coup un couple presque parfait car vu son comportement, il était pareil.

  • kargal le 02.03.2020 13:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour ceux qui critiquent la veuve d'en faire trop, parce qu'une enflure a décidé d'exhiber les photos des cadavres calcinés de son mari et de sa fille, c'est plus de l'empathie qu'il vous faut.