Athlétisme

14 mars 2020 12:42; Act: 14.03.2020 12:45 Print

Caster Semenya: «Je peux faire ce que je veux»

Faute de pouvoir s'aligner sur 800m, sa distance de prédilection, Caster Semenya se lance sur 200m. Son objectif? Participer aux JO.

storybild

Caster Semenya, tout sourire vendredi soir à Pretoria.

Sur ce sujet
Une faute?

La spécialiste du 800m, Caster Semenya, s'est montrée optimiste sur ses chances de réaliser les minima nécessaires pour courir sur 200m aux Jeux olympiques de Tokyo cet été. «Je me décris moi-même comme super-naturelle. Je peux faire ce que je veux», a lancé vendredi soir à la presse l'athlète sud-africaine après avoir remporté un 200 m régional disputé dans la capitale Pretoria.

Pour aller aux Jeux de Tokyo, la native de Polokwane doit toutefois courir le 200m en moins de 22 secondes 80, le minimum imposé aux athlètes pour se qualifier. Vendredi à Pretoria, la double championne olympique du 800 m n'a réalisé que 23 secondes 49. Mais en deux courses disputées à une semaine d'écart, elle a déjà amélioré sa référence personnelle sur la distance, établie en 2019, de 77 centièmes.

Femme hyperandrogène

Caster Semenya a annoncé vendredi son intention de participer aux Jeux sur 200 m. «Mon rêve a toujours et sera toujours de participer à mon sport au plus haut niveau», a-t-elle écrit sur sa page Instagram. À 29 ans, l'athlète ne peut plus courir sur sa distance de prédilection en raison d'un nouveau règlement de la Fédération internationale d'athlétisme (World Athletics, anciennement IAAF) concernant le taux de testostérone des athlètes.

La Fédération estime que les femmes hyperandrogènes, qui produisent naturellement cette hormone masculine, ont un avantage en compétition sur leurs adversaires. Elle a donc interdit à Semenya et à d'autres athlètes de participer à des courses allant du 400 mètres au mile, sauf si elles décident de prendre des médicaments pour faire baisser leur taux de testostérone.

Voir cette publication sur Instagram
?BREAKING NEWS?Une publication partagée par Caster Semenya (@castersemenya800m) le 13 Mars 2020 à 11 :15 PDT

(L'essentiel/nxp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • libertaire idiot utile du systeme le 14.03.2020 17:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qu elle aille courir avec les hommes comme serena williams au tennis

  • bob le 15.03.2020 14:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une femme à marier? ????

  • FullmétalJF le 15.03.2020 08:42 Report dénoncer ce commentaire

    Eh bien, qu'elle se soigne énergiquement pour diminuer sa testostérone puisqu'on lui propose cette solution ...

Les derniers commentaires

  • bob le 15.03.2020 14:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une femme à marier? ????

  • Paulus le 15.03.2020 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    C'est quoi ce mec?

  • FullmétalJF le 15.03.2020 08:42 Report dénoncer ce commentaire

    Eh bien, qu'elle se soigne énergiquement pour diminuer sa testostérone puisqu'on lui propose cette solution ...

  • libertaire idiot utile du systeme le 14.03.2020 17:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qu elle aille courir avec les hommes comme serena williams au tennis