Rallye-raid

06 janvier 2020 16:33; Act: 06.01.2020 16:49 Print

Fernando Alonso a déjà tout perdu sur le Dakar

Le double champion du monde de Formule 1 a arraché une roue lors de la deuxième étape. Un pilote du Botswana gagne en moto.

storybild

Fernando Alonso a dû attendre les véhicules d'assistance avant de pouvoir repartir au volant de sa Toyota.

Sur ce sujet
Une faute?

Une roue arrachée sur sa Toyota au km 160: l'ancien double champion du monde de Formule 1, l'Espagnol Fernando Alonso, a perdu toutes ses chances dès la deuxième étape de son premier Dakar, en Arabie saoudite.

Alonso a dû attendre l'arrivée des véhicules d'assistance, avant de réparer; il a perdu 2h34' sur le lauréat du jour, le régulier Sud-Africain Giniel De Villiers (Toyota). Vainqueur la veille, Zala a perdu une vingtaine de minutes et Stéphane Peterhansel, 22.

Au classement général, c'est le régulier Argentin Orlando Terranova (Mini) qui s'est installé aux commandes, 4'43'' devant Carlos Sainz (Mini) et 6'07'' devant le tenant du titre, le Qatari Nasser Al-Attiyah (Toyota).

Une grande première en moto

Sur deux roues, grande première avec la victoire d'un pilote du Botswana, Ross Branch (KTM); vainqueur la veille, l'Australien Price (KTM) a cédé douze minutes. Au général, c'est le Britannique Sam Sunderland (KTM) qui a pris le commandement, devant le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna).

Enfin, en SSV, Mike Horn poursuit sa découverte de l'épreuve aux côtés du Français Cyril Despres: 9e chrono de la catégorie pour les deux hommes.

Mardi, troisième étape, une boucle de 404 km autour de Neom, avec des canyons, un peu de montagne et le point culminant de la course, à 1 400 mètres d'altitude.

(L'essentiel/Sport-Center)