Basketteuse du Luxembourg

03 mars 2020 09:00; Act: 03.03.2020 11:32 Print

Anne Simon fait des étincelles aux États-​​Unis

Recrutée par l'Université du Maine l'été dernier, la Luxembourgeoise Anne Simon, 20 ans, y fait des débuts fracassants.

storybild

Anne Simon, 20 ans, est partie pour quatre ans dans le Maine.

Sur ce sujet
Une faute?

Même elle n'aurait jamais pu l'imaginer. Débarquée dans le nord-est des États-Unis en août dernier pour rejoindre l'Université du Maine, Anne Simon, 20 ans, s'attendait à vivre une première saison de découverte à Orono.

Mais ses qualités de percussion, des blessures à son poste et un sacré aplomb ont propulsé la meneuse en pleine lumière. Devenue incontournable, elle joue 33 minutes de moyenne par match et a reçu dimanche son septième trophée de meilleure rookie (débutante) de la semaine dans la Conférence America East. En 28 matches, elle a signé 12,7 points et 5 rebonds de moyenne, avec trois double-doubles et un match à 28 points.

«Le jeu est plus physique plus rapide et on a plus de spectateurs»

«Tout est allé très vite», admet la jeune femme de Sandweiler, arrivée au basket à Contern, dans les pas de sa cousine Florence Welsch. «La coach de mon université m'avait repérée avec l'équipe nationale, raconte-t-elle. Elle était venue voir une autre joueuse et nous a fait venir toutes les deux», raconte Anne Simon, qui vit déjà sa seconde aventure à l'étranger après une saison à Sarrelouis (D1 allemande, 2017/2018) à 17 ans!

Passée par Grengewald en 2018/2019, elle a voulu vivre comme Lisa Jablonowski, Julija Vujakovic ou Svenja Nürenberg le rêve américain. «Le jeu est plus physique plus rapide et on a plus de spectateurs, 2 000 par match». Sociable, l'étudiante en psychologie a fait son trou et ses Blacks Bears, 2es de la saison régulière, jouent demain les quarts de finale contre l'Université du Vermont. Elle rêve déjà de découvrir la «March Madness» (folie de mars), le tournoi entre les meilleures universités des États-Unis. Il faudra donc gagner la Conférence. Mais Anne n'est plus à une folie près.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hono le 03.03.2020 09:16 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo :D

  • Polo le 03.03.2020 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    Et, on parle de quoi là, d'une équipe universitaire...

  • mimi le 03.03.2020 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    féliciation Madame .... Que la force soit avec vous !!! :)

Les derniers commentaires

  • Polo le 03.03.2020 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    Et, on parle de quoi là, d'une équipe universitaire...

    • Dindon plutot non? le 03.03.2020 10:35 Report dénoncer ce commentaire

      Tous les basketteurs aux Etats-unis passent par les équipes universitaires...c'est leur porte d'entrée... tu voulais qu'elle commence ou?

    • James le 03.03.2020 12:33 Report dénoncer ce commentaire

      Ne confondez pas ceux qui y passent et ceux qui y jouent.

    • @ Polo le 03.03.2020 13:58 Report dénoncer ce commentaire

      Grand connaisseur du sport américain toi.

  • mimi le 03.03.2020 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    féliciation Madame .... Que la force soit avec vous !!! :)

  • Hono le 03.03.2020 09:16 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo :D