Rugby à XIII/Australie

11 mars 2020 09:09; Act: 11.03.2020 09:20 Print

Nouveau scandale sexuel avant le championnat

Deux joueurs des Canterbury Bulldogs ont été suspendus jusqu'à nouvel ordre mercredi par leur équipe, pour avoir eu des relations sexuelles avec deux jeunes femmes.

Sur ce sujet
Une faute?

L'international néo-zélandais Corey Harawira-Naera, 24 ans, et l'ailier australien Jayden Okunbor, 23 ans, ont reconnu avoir eu des relations sexuelles avec deux jeunes femmes à l'hôtel où séjournait leur équipe début mars durant la préparation de la saison. Leur club a précisé que les deux jeunes femmes avaient «l'âge requis pour consentir des relations sexuelles» et qu'il n'y avait pas d'enquête de police en cours.

«Mais il est clair que (les joueurs) n'ont pas respecté le code éthique de notre sport et leurs obligations vis-à-vis de leur équipe. Ce sont des comportements et des valeurs qui ne reflètent pas ce qu'est notre club», a expliqué Andrew Hill, le président des Canterbury Bulldogs. «Une enquête interne est en cours, je ne peux pas en dire plus pour le moment, mais le club a voulu agir vite», a-t-il ajouté.

Une baisse de salaire de 10%

Selon la presse locale australienne, les deux joueurs auraient rencontré les jeunes femmes dans un établissement scolaire de Port Macquarie, en Nouvelle Galles du sud. Le Championnat australien de rugby à XIII (NRL) a vu son image écornée en 2019 par plusieurs scandales à caractère sexuel. Un joueur des Penrith Panthers, Tyrone May, a été suspendu après avoir partagé des vidéos le montrant durant des relations sexuelles avec deux femmes sans qu'elles sachent qu'elles étaient filmées.

La star des Canterbury Bulldogs, Dylan Napa, a été sanctionné d'une baisse de 10% de son salaire sur toute la saison 2019 pour avoir participé à des vidéos à caractère sexuel. La NRL, qui chapeaute le championnat, a depuis décidé que tout joueur mis en examen pour un délit grave devait être automatiquement suspendu.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pierre le 11.03.2020 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    où est le scandale sexuel? je n'ai pas compris ce qui posait problème

  • oguo le 11.03.2020 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    donc des hommes n'ont plus le droit d'avoir des relations sexuelles avec des femmes..... Où va le monde .... Merci les féministe à 3 francs 50.

Les derniers commentaires

  • oguo le 11.03.2020 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    donc des hommes n'ont plus le droit d'avoir des relations sexuelles avec des femmes..... Où va le monde .... Merci les féministe à 3 francs 50.

  • Pierre le 11.03.2020 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    où est le scandale sexuel? je n'ai pas compris ce qui posait problème