Motocyclisme/Brésil

19 mars 2020 12:33; Act: 19.03.2020 12:50 Print

Une pilote de 29 ans se tue dans le dernier virage

Indiana Munoz, 29 ans, était une pilote moto star au Brésil. La jeune Dominicaine est décédée en pleine compétition, sur le circuit Ayrton Senna de Goiania.

storybild

Indiana Munoz avait 29 ans. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Le monde motocycliste est en deuil au Brésil. Indiana Munoz (29 ans) est en effet décédée lors de la première épreuve de «Goia Superbike», à Goiania (à environ 200 kilomètres de la capitale Brasilia). Engagée dans la course des 600 cm³, la pilote d'origine dominicaine de 29 ans a chuté avant d'être heurtée par sa propre machine.

La pilote est tombée dans le dernier virage - la «Cuerva Zero» - du circuit Ayrton Senna de Goiania, alors qu'elle occupait la deuxième place de la course. Indiana Munoz a reçu les premiers soins sur la piste, avant d'être acheminée vers l'hôpital le plus proche. Mais c'est là qu'elle est morte des suites de ses blessures, alors qu'on tentait une opération pour la sauver.

Née en 1990 à Dajabon (République dominicaine) dans une famille de motards, mais arrivée au Brésil dès sa plus tendre enfance, Indiana Munoz était une star de la moto au Brésil. Championne nationale en 2013 et 2014, elle se battait pour la victoire et les podiums dans les «Goia Superbike Series».

L'émotion est donc grande au Brésil. Le site des compétitions exprime sa peine sur son site, alors que sa famille et ses amis, sous le choc, demandent à tout le monde de «prier pour elle».

La course s'est disputée malgré les recommandations liées à la pandémie de Covid-19. Les organisateurs ont en effet décidé de maintenir l'épreuve, mais à huis clos, plutôt que de l'annuler purement et simplement.

Le circuit Ayrton Senna de Goiania semble maudit: en août, c'est le pilote brésilien Welles Lins de Carvalho Balbino qui s'était tué lors d'une course de motos.

(L'essentiel/Sport-Center)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Motard le 19.03.2020 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    Oui, la moto, c'est dangereux. Triste nouvelle pour cette jeune femme.

  • patrick le 21.03.2020 00:04 Report dénoncer ce commentaire

    c est triste pour une si belle est jeune personne

  • Fleuve57 le 19.03.2020 14:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Paix à son âme...

Les derniers commentaires

  • patrick le 21.03.2020 00:04 Report dénoncer ce commentaire

    c est triste pour une si belle est jeune personne

  • Fleuve57 le 19.03.2020 14:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Paix à son âme...

  • Rider le 19.03.2020 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    Quand votre heure est arrivé...votre heure est arrivé...rien à faire !!! Tout est écrit déjà d'avance !!!

  • Motard le 19.03.2020 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    Oui, la moto, c'est dangereux. Triste nouvelle pour cette jeune femme.