Ligue 1

26 septembre 2020 22:45; Act: 26.09.2020 23:34 Print

Metz perd deux points à Marseille en fin de match

Le FC Metz tenait une belle victoire à Marseille avant de voir Sanson égaliser en toute fin de match.

storybild

Niane a longtemps cru avoir offrert trois points au FC Metz à Marseille ce samedi soir. (photo: AFP/Sylvain Thomas)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Olympique de Marseille n'a évité qu'à la dernière seconde un nouveau camouflet à domicile contre Metz (1-1), samedi pour la 5e journée de Ligue 1, mais fait du surplace. Rien de va plus à Marseille: les bars et restaurants vont fermer à cause du Covid-19 et l'OM ne régale plus. Heureusement Morgan Sanson a évité le pire en égalisant juste avant la fermeture (90+5).

Un petit miracle, car trois minutes plus tôt Steve Mandanda sauvait la balle de 2-0 devant Digbo Maïga (90+2)! Déjà contre Lille un but dans les cinq dernières minutes, de Valère Germain, avait évité une défaite au Vélodrome dans un match où le Losc avait secoué l'OM. Une tête croisée d'Ibrahima Niane (71) a creusé un peu plus les doutes d'un OM bien trop mièvre, pas aidé par ses leaders offensifs.

Les Marseillais n'ont pas du tout profité de leur série de trois matches à domicile en dix jours: ils n'ont pris que 2 points, avec la défaite contre Saint-Étienne (2-0). Les bénéfices comptables et psychiques de la victoire au Paris SG (1-0) ont été gaspillés. Et le prochain déplacement conduit l'OM chez son grand rival lyonnais...

Les Olympiens stagnent à la 6e place en attendant les résultats de dimanche. Les Messins eux ne remontent qu'à la 16e place. Avant le but de Sanson, il effectuaient un bond à la 9e place avec une deuxième victoire de rang, après celle contre Reims (2-1).

Un problème à domicile

L'OM a vraiment un problème à domicile, il avait terminé la saison dernière par une défaite et un nul au Vélodrome avant l'interruption due à la pandémie. L'absence de supporters, avec un petit millier de spectateurs et une bande son des virages, ne peut servir d'explication. Le jeu actuel est trop pauvre, inquiétant à moins d'un mois du retour en Ligue des champions.

Il aura suffi à Metz d'être discipliné pour contenir les attaques olympiennes et opérer en contre. L'OM a un peu mieux joué que contre Saint-Étienne et Lille, mais des imprécisions ont freiné ses meilleurs élans.

Le trio d'attaque a manqué trop de choses. Dario Benedetto aurait une moins mauvaise note, il a manqué de réussite mais s'est procuré plusieurs occasions. Mais sur les ailes, Dimitri Payet et Florian Thauvin ont été transparents. La première période a été laborieuse, une mauvaise habitude cette saison, et la seconde n'est sauvée que par le rush final, avec des entrants décisifs: une montée de Saïf Khaoui, un bon centre de Nemanja Radonjic pour le but libérateur.

Payet a gâché

L'OM n'a pas frappé quand il le pouvait. Payet a gâché un joli une-deux avec Benedetto en tirant au-dessus (15). L'Argentin a aussi envoyé au-dessus un ballon trop fouetté (36) et frappé de peu à côté (86). Sa plus belle occasion est un retourné spectaculaire à angle fermé (39), un signe de confiance, même s'il est toujours bloqué à zéro, la faute aussi à un but sans doute valable refusé au Parc.

Très organisés autour de leur défense à quatre, comme pour la victoire contre Reims, les Messins ont bien défendu et se sortaient du pressing avec leurs dribbleurs efficaces. Sur un de leurs contres, Mandanda a une première fois évité à l'OM de se retrouver mené à domicile pour la troisième fois d'affilée en sortant au devant d'Ibrahima Niane pour écarter le ballon de justesse et du genou (20).

Mais il n'a pas bronché sur le but de l'avant-centre lorrain, laissé trop seul entre Duje Caleta-Car et Yuto Nagatomo pour reprendre d'une tête croisée un centre venu de la gauche. Déjà, contre Lille, le capitaine, plusieurs fois sauveur de son équipe, n'avait pu esquisser un geste sur le but de Luis Araujo. Heureusement pour l'OM, "Il Fenomeno" a préservé le suspense sur la balle de Maïga. Mais son OM attaque mal et défend mollement, il va falloir se ressaisir.

(L'essentiel / AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bisounours le 27.09.2020 11:52 Report dénoncer ce commentaire

    Dans les conditions sanitaires, chaque match de championnat est une victoire, peu importe le résultat final. N’oublions pas que la Ligue 1 peut s’arrêter à tout moment. L’issue finale pour le FC Metz n’est pas le plus important. Ce qui compte, c’est de voir une bande de copains se faire plaisir sur le terrain donc merci Messins! Je vous aime quoi qu’il arrive!

  • Pablo le 27.09.2020 11:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Metz doit tuer le match avant il y avait la place. Et le changement sur une action défensive dans les arrêts de jeu, une aberration

  • Vlad le chocolat le 27.09.2020 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On est tous intelligents après coup...

Les derniers commentaires

  • far le 27.09.2020 21:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ont en reparle dans 1 semaines

  • Vlad le chocolat le 27.09.2020 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On est tous intelligents après coup...

  • Alucard le 27.09.2020 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    Le manque de foi des supporters me consterne.

  • Bisounours le 27.09.2020 11:52 Report dénoncer ce commentaire

    Dans les conditions sanitaires, chaque match de championnat est une victoire, peu importe le résultat final. N’oublions pas que la Ligue 1 peut s’arrêter à tout moment. L’issue finale pour le FC Metz n’est pas le plus important. Ce qui compte, c’est de voir une bande de copains se faire plaisir sur le terrain donc merci Messins! Je vous aime quoi qu’il arrive!

  • Jordan Belfort le 27.09.2020 11:50 Report dénoncer ce commentaire

    Metz que un club de ligue 2 qui part toujours en mode victime face à des cadors du championnat.