Jeune talent

19 janvier 2020 10:57; Act: 20.01.2020 12:39 Print

Haaland a marqué les esprits d'entrée en Bundesliga

La recrue phare de Dortmund n'a pas déçu lors de sa première apparition, samedi. Son triplé a ébahi les observateurs, même si le staff ne veut pas s'enflammer.

storybild

Erling Braut Haaland (en noir) a inscrit un triplé alors qu'il n'était que remplaçant, pour son premier match dans l'élite du football allemand. (photo: AFP/Thomas Kienzle)

Sur ce sujet
Une faute?

Erling Haaland, la nouvelle recrue star de 19 ans de Dortmund, a spectaculairement signé son entrée en Bundesliga, samedi, avec un triplé, lors d'une 18e journée. C'est sur la pelouse d'Augsbourg que Haaland a écrit une page de l'histoire de la Bundesliga, et un chapitre de sa légende personnelle: entré en jeu à la 56e minute alors que le Borussia était mené 3-1, il a marqué trois fois en exactement 20 minutes (59e, 70e, 79e). Cette victoire (5-3) permet au club de la Ruhr d'occuper la quatrième place, qualificative pour la Ligue des champions, à sept longueurs du leader Leipzig.

«Je suis très relax, je ne réalise pas encore», a déclaré Haaland, avec un grand sourire après le match. «Je suis dans un club fantastique, avec de grands coéquipiers, de bonnes personnes autour de moi». Sous le maillot du RB Salzbourg, ce géant blond de 1,94 m au visage poupin avait ébloui l'Europe cet automne en accumulant les exploits en Ligue des champions. Juste avant le match, le directeur sportif du Borussia, Michael Zorc, avait loué les qualités de sa recrue de 20 millions d'euros, tout en soulignant qu'il n'était encore qu'un espoir: «Il doit encore progresser. C'est un joueur encore jeune et je mets en garde contre toute attente démesurée, mais il nous apporte la robustesse et il a une incroyable mentalité».

Après son triplé, son nouvel entraîneur Lucien Favre était satisfait, sans pour autant s'enflammer: «Il se déplace bien entre les lignes, il nous donne d'autres possibilités offensives, a noté le coach suisse. Il a un énorme potentiel de progression, c'est le plus important».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.