FootLeaks

04 décembre 2016 15:56; Act: 04.12.2016 16:11 Print

Balotelli payé un million pour se tenir correctement

Les révélations du Football Leaks se poursuivent. Afin que le footballeur se comporte correctement sur le terrain, son club lui aurait versé des sommes folles.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Un million de livres (1,2 millions d'euros) pour se comporter correctement: voilà le bonus inclus dans le contrat de Mario Balotelli lorsqu'il évoluait à Liverpool affirme le Sunday Times, en se basant sur les documents révélés par l'enquête «Football Leaks». «Si à la fin de chaque saison le joueur n'est pas exclu du terrain à trois occasions ou plus pour comportement violent, crachat sur un adversaire ou une autre personne, pour des paroles ou des gestes insultants et/ou contestation... Alors le 30 juin à la fin de chaque saison il recevra un paiement bonus de 1 million de livres», est-il écrit dans le contrat de l'attaquant italien révélé par l'hebdomadaire.

D'après le journal toujours, Balotelli, qui n'a joué qu'une seule saison à Liverpool (2014-2015), percevait en plus un salaire de 85 000 livres par semaine ainsi qu'un autre bonus de 50 000 livres par but inscrit une fois la barre des cinq buts sur une saison dépassée. L'attaquant n'a marqué qu'un seul but en championnat cette saison-là.

Pas le seul

Le Sunday Times révèle d'autres bonus astronomiques inclus dans les contrats des footballeurs comme celui d'Alvaro Negredo, attaquant de Manchester City de 2013 à 2014. L'Espagnol a reçu un bonus de 350 000 livres pour avoir remporté le Championnat d'Angleterre avec son équipe en 2014. Il en aurait eu un de 500 000 s'il avait gagné la Ligue des champions.

L'enquête «Football Leaks» part d'une gigantesque fuite de 18,6 millions de documents obtenus par l'hebdomadaire allemand Der Spiegel et depuis exploités par un consortium international de journalistes sur le modèle des «Panama papers». L'enquête avance notamment que Cristiano Ronaldo a dissimulé 150 millions d'euros (180 millions d'euros) au fisc dans des paradis fiscaux. D'autres joueurs ou entraîneurs comme Radamel Falcao ou Jose Mourinho sont incriminés. Ces révélations, commencées vendredi, se dérouleront sur trois semaines.

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Léon le 05.12.2016 06:58 Report dénoncer ce commentaire

    Le seul remède c'est le licenciement direct !!!

Les derniers commentaires

  • Léon le 05.12.2016 06:58 Report dénoncer ce commentaire

    Le seul remède c'est le licenciement direct !!!