Football

21 décembre 2019 12:37; Act: 21.12.2019 14:00 Print

Carlos Ancelotti rebondit déjà à Everton

Viré de Naples il y a quelques semaines à peine, l'entraîneur italien a déjà trouvé sa nouvelle équipe, Everton, qui bataille en fond de classement en Angleterre.

Sur ce sujet
Une faute?

Le club d'Everton a annoncé samedi que l'Italien Carlo Ancelotti, récemment écarté par Naples, avait signé un contrat de quatre ans et demi pour devenir son nouvel entraîneur. Onze jours seulement après avoir été démis de ses fonctions par le club italien, quelques minutes après une victoire 4-0 contre Genk qui le qualifiait pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, Ancelotti rebondit dans un championnat qu'il connait bien.

Il a déjà entraîné Chelsea pendant deux ans (2009-2011), remportant le doublé championnat-Coupe d'Angleterre la première année. Avec Everton, l'ancien milieu de terrain retrouve un club aux couleurs très similaires, mais au profil très différent. Très ambitieux en début de saison, Everton traîne pour le moment à la 16e place de Premier League, avec seulement trois points d'avance sur la zone rouge.

Cinq Ligues des champions sur la cheminée

Ancelotti, qui prendra officiellement ses fonctions dimanche, est présent samedi à Goodison Park où sa nouvelle équipe affronte Arsenal, pour la 18e journée. Début décembre, les Toffees s'étaient séparés de leur entraîneur portugais Marco Silva après une déroute (5-2) lors du derby à Liverpool.

Conformément à la devise du club «Nil satis nisi optimum» - seul le meilleur est suffisant - Everton a décidé de se tourner vers ce qui se fait de mieux en Europe. Vainqueur de deux Ligue des Champions comme joueur et trois comme entraîneur, Ancelotti a été champion dans quatre pays différents.

«Des choses qui me parlent»

Avec son élégance habituelle, l'Italien a salué le travail de Duncan Ferguson qui avait assuré l'intérim récoltant pour le moment une victoire contre Chelsea (3-1) et un nul (1-1) à Manchester United. «J'ai vu, avec les prestations des deux dernières semaines, que les joueurs sont capables de beaucoup. Une organisation solide, une grande discipline et la bonne motivation sont des ingrédients-clés dans le football», a-t-il jugé.

Ancelotti a aussi salué l'histoire du club, son public et l'ambition de ses dirigeants. «Ce sont des choses qui me parlent en tant que manager», a-t-il expliqué pour justifier un choix un peu surprenant après être passé par l'AC Milan, le Paris SG, le Bayern Munich ou le Real Madrid.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.