Football

13 juillet 2020 11:12; Act: 13.07.2020 11:38 Print

Manchester City autorisé à jouer la C1 par le TAS

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a autorisé en appel la participation aux prochaines coupes d'Europe de Manchester City, initialement condamné à deux ans de suspension pour manquements au règles du fair-play financier.

storybild

Le Tribunal arbitral du sport a autorisé Manchester City à participer aux coupes d'Europe (photo: AFP/Dave Thompson)

Sur ce sujet
Une faute?

«Manchester City n'a pas déguisé ses contrats de sponsoring mais a échoué à coopérer avec l'UEFA» - l'instance qui gère le football européen - explique le TAS dans sa décision. Le club, propriété des Emiratis et entraîné par Pep Guardiola, est donc seulement condamné à verser une amende de 10 millions d'euros à l'UEFA, au lieu des 30 M EUR initialement décidés en février par l'UEFA, qui accusait le club anglais d'avoir surévalué ses revenus publicitaires portant sur la période 2012-2016.

Les Anglais contestaient leur exclusion des Coupes d'Europe par l'UEFA pour non-respect du fair-play financier, une règle mise en oeuvre depuis 2011 par la confédération européenne du football pour limiter les déficits des clubs.La décision du TAS constitue donc un soulagement pour les Citizens car les pertes financières encourues par une absence de la scène européenne auraient largement dépassé les 100 M EUR par an et n'auraient pas été sans conséquences sur le train de vie du club anglais, d'autant que la Ligue des champions fait office de vitrine pour les propriétaires émiratis de City.

Des joueurs majeurs auraient ainsi pu être tentés de quitter le club pour participer à la C1, une menace qui n'est désormais plus d'actualité.Dans un communiqué rendu public quasiment en même temps que la décision du TAS, Manchester City «se félicite des implications de la décision d'aujourd'hui, qui valide sa position et l'ensemble des preuves qu'il a pu présenter», a réagi le club dans un communiqué, précisant que ses conseillers juridiques doivent encore examiner l'intégralité de la décision.

(L'essentiel / AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alain le 13.07.2020 12:15 Report dénoncer ce commentaire

    Allez hop rien à faire des règles du fair play financier. Plus c'est gros plus ça passe.

  • Julesdeséglises le 14.07.2020 08:18 Report dénoncer ce commentaire

    C'est beau le sport....

  • Unicorn le 13.07.2020 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    Ces procédures n'ont qu'un seul but, empêcher les tribunaux des systèmes judiciaires des pays et leurs procureurs d'enquêter et de juger. On donne ici l'image d'un processus judiciaire qui fonctionne, alors que ce n'est que de la poudre aux yeux. Dans le monde entier, il n'y a que les USA a s'attaquer sur le territoire des grosses fédérations internationales sans territoires et sans cadre légal, et qui à travers les fédérations nationales causent des situations de non-droit. On permet même le traffic de mineurs sous la passivité de l'ONU.

Les derniers commentaires

  • Julesdeséglises le 14.07.2020 08:18 Report dénoncer ce commentaire

    C'est beau le sport....

  • Unicorn le 13.07.2020 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    Ces procédures n'ont qu'un seul but, empêcher les tribunaux des systèmes judiciaires des pays et leurs procureurs d'enquêter et de juger. On donne ici l'image d'un processus judiciaire qui fonctionne, alors que ce n'est que de la poudre aux yeux. Dans le monde entier, il n'y a que les USA a s'attaquer sur le territoire des grosses fédérations internationales sans territoires et sans cadre légal, et qui à travers les fédérations nationales causent des situations de non-droit. On permet même le traffic de mineurs sous la passivité de l'ONU.

    • LiNh le 14.07.2020 14:46 Report dénoncer ce commentaire

      @Unicorn Rien à voir avec le sujet mais vos expertises footballistiques sont discutables. Je remarque en effet que depuis le départ de Arsène Wenger, les Gunners n'ont jamais été aussi mauvais.

  • Alain le 13.07.2020 12:15 Report dénoncer ce commentaire

    Allez hop rien à faire des règles du fair play financier. Plus c'est gros plus ça passe.

    • Michel le 14.07.2020 09:33 Report dénoncer ce commentaire

      Après le PSG, ManCity et les autres. Adios la CL, que du fric. Comme la Coupe d'Europe était intéressante à l'époque.