Au Paraguay

10 mars 2020 16:57; Act: 10.03.2020 17:40 Print

Même en prison, Ronaldinho garde le sourire

L'ancienne star du football brésilien reste en prison pour l'instant, a décidé la jutsice paraguayenne. Une photo du joueur incarcéré circule sur les réseaux sociaux.

storybild

Ronaldinho est en prison au Paraguay.

Sur ce sujet
Une faute?

Un juge paraguayen a décidé mardi de maintenir l'ancienne star du football brésilien Ronaldinho et son frère en détention provisoire pour usage de faux passeport, a annoncé le procureur Osmar Legal, afin que les deux hommes à restent «disposition de la justice».

Une mesure sévère a reconnu le parquet qui a insisté sur la nécessité d'une telle décision afin de ne pas compromettre l'enquête concernant une affaire de grande ampleur. En attendant, le génial footballeur est contraint de prendre ses marques en prison... Une photo présentée par un journaliste comme la première de Ronaldinho en détention a été partagée sur les réseaux sociaux. On y voit le Brésilien tout sourire.

Concernant ses conditions de détention, le directeur de la prison Warden Blas Vera s'est voulu rassurant alors que les températures avoisinent les 40 degrés actuellement au Paraguay: «Il se débrouille très bien, il est de bonne humeur, comme vous le voyez à la télévision». L'ancien joueur du Barça et du PSG et son frère ont un écran de télé et un ventilateur à leur disposition. Ils ont également la possibilité de s'aérer dans le patio.

Chose importante, ils ne sont pas obligés de manger avec les autres détenus à la cantine, puisque leurs avocats leur rapportent les repas. À noter que Ronaldinho ne se trouve pas dans l'aile avec les criminels les plus dangereux.

Ronaldo de Assis Moreira a été arrêté le 6 mars en compagnie de son frère Roberto. Tous deux sont accusés d'être entrés au Paraguay en possession de faux passeports. Leur détention provisoire a été confirmée samedi par une juge de la capitale paraguayenne.

De faux passeports confectionnés il y a quelques mois

Le Ballon d'Or 2005 était arrivé mercredi avec son frère à Asuncion pour faire la promotion d'un livre et participer à diverses opérations de bienfaisance, notamment à l'initiative d'une fondation, Fraternidad Angelical, qui vient en aide aux enfants pauvres.

Les deux hommes ont montré leurs passeports à la police de l'immigration, qui n'a pas immédiatement relevé d'anomalie. La police paraguayenne a ensuite perquisitionné l'hôtel où logeaient les deux hommes, et les enquêteurs y ont découvert de faux passeports paraguayens confectionnés à Asuncion il y a quelques mois, selon le ministre de l'Intérieur Euclides Acevedo.

La défense de l'ancien joueur a rejeté la responsabilité de l'organisation du voyage au Paraguay sur la fondation Fraternidad Angelical, dont la présidente Dalia Lopez fait l'objet d'un mandat d'arrêt.

(th/L'essentiel/afp)