Football

06 juillet 2020 18:44; Act: 07.07.2020 09:20 Print

Cambriolé, Franck Ribéry va-​​t-​​il quitter l'Italie?

Le Français, qui évolue à la Fiorentina, a laissé planer le doute sur son avenir en Italie, après avoir été victime d'un cambriolage.

Sur ce sujet
Une faute?

Franck Ribéry a vécu un dimanche riche en émotions. Touché à un pied, le Français est sorti sur blessure à la 65e minute du match entre la Fiorentina et Parme (2-1). Pour ne rien arranger, Ribéry a eu une mauvaise surprise en rentrant chez lui, puisque son appartement a été cambriolé.

Le joueur de 37 ans a d'abord posté sur Twitter une brève vidéo dans laquelle on voit des effets personnels jetés par terre, apparemment les traces laissées par les cambrioleurs cherchant des objets de valeur. «Au retour de cette victoire contre Parme (2-1 pour la Fiorentina), je suis rentré chez moi. Ce «chez moi» en Italie, pays dans lequel j'ai décidé de poursuivre ma carrière après tant de belles années à Munich. Voilà ce que j'ai découvert…», écrit Ribéry, dans un message qui suit la vidéo.

«Alors oui, ma femme a perdu quelques sacs, quelques bijoux, mais al Hamdulillah, ce n'est pas l'essentiel. Ce qui me choque c'est cette impression d'être à poil, d'avoir le froc baissé et ça, ça ne passe pas, je ne l'accepte pas!», poursuit le joueur.

«Grâce à Dieu ma femme, mes enfants, étaient en sécurité, à Munich, mais comment avoir confiance aujourd'hui? Comment me/nous sentir bien ici aujourd'hui après ça?», s'interroge le footballeur, laissant planer le doute sur sa volonté de rester en Italie, après cet événement.

«Je ne cours pas après les millions (...) en revanche je cours toujours après le ballon parce que c'est passionnel. Mais passion ou non, ma famille passe avant tout, et nous prendrons les décisions nécessaires à notre bien-être», a conclu Ribéry. Selon les médias italiens, des objets précieux auraient été volés dans la villa du joueur français située sur les hauteurs de Florence.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • justice pour tous le 06.07.2020 20:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    « Je ne cours pas après les millions » il a de l’humour en plus

  • Fm le 07.07.2020 04:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme si cela n arrivait qu en Italie de se faire cambrioler....

  • Lolo le 06.07.2020 19:37 Report dénoncer ce commentaire

    Pour sur ils ont du dévaliser les cotellettes de son frigo

Les derniers commentaires

  • gubbio le 07.07.2020 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ah cette routourne.....

  • Steack Doré le 07.07.2020 11:41 Report dénoncer ce commentaire

    En même temps, aussi riche que pauvre d'esprit... si tu vas habiter dans le pays de la mafia sans sécurité... faut pas se plaindre mon vieux!

  • tuyau le 07.07.2020 09:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y aura un rééquilibrage, par la violence.

  • justice le 07.07.2020 07:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n’ai pas celui qui ne fais rien qui peux réussir, juste pour info, si tu veux tu peux, merci Frank pour tout ces bons moments que tu nous a donner sur le terrain. A+

  • Fm le 07.07.2020 04:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme si cela n arrivait qu en Italie de se faire cambrioler....