Tennis - Roland Garros

27 septembre 2020 10:38; Act: 28.09.2020 17:03 Print

Novak Djokovic n'angoisse pas d'être testé positif

Le n°1 mondial, porteur du Covid-19 en juin, risque une disqualification à Roland-Garros, en cas de nouveau test positif. Il indique «ne pas être inquiet».

storybild

Novak Djokovic a remporté le Masters 1000 de Rome il y a quelques jours. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je ne suis pas inquiet quant à la présence ou non du virus en moi», a affirmé samedi à Paris le n°1 mondial Novak Djokovic, porteur du Covid-19 en juin et qui risque une disqualification à Roland-Garros en cas de nouveau test positif. «Je ne pense pas à cela en ce moment. J’ai été testé négatif de nombreuses fois depuis celle où j’ai été positif», a déclaré le Serbe, alors que le tournoi parisien, qui débute dimanche, se jouera sans Fernando Verdasco, disqualifié pour un contrôle positif au Covid-19 à son arrivée à Paris et qui dit avoir procédé personnellement à trois tests depuis, tous négatifs. Or, l’Espagnol explique avoir été testé positif le 1er août et contrôlé plusieurs fois négatif ensuite.

Djokovic avait été sous le feu des critiques en juin pour avoir organisé un tournoi caritatif, l’Adria Tour, à l’issue duquel lui et plusieurs autres joueurs des Balkans (Grigor Dimitrov, Borna Coric, Viktor Troicki...) avaient été testés positifs. Il s’était ensuite excusé. «Je pense que la communauté internationale ne sait pas dire si le virus peut revenir ou pas une fois qu’on l’a déjà eu. Certains pays disent oui, d’autres non. Il y a une assez grande confusion médicale sur les conseils et les déclarations que tout le monde a pu entendre», a relativisé Djokovic.

Protocole drastique

À Roland-Garros, les organisateurs ont érigé un protocole drastique pour garantir la sécurité sanitaire: test à l’arrivée, puis 48 heures plus tard, puis tous les cinq jours. En cas de résultat positif, le même échantillon est contrôlé une deuxième fois et le joueur exclu si le résultat positif est confirmé. Mais la nuance n’est pas faite pour les «faux positifs» qui auraient développé des anticorps depuis une précédente contamination.

«Oui, j’ai été testé» à Paris, a indiqué «Nole». «J’ai été testé plusieurs fois à Rome, et encore avant de venir à Paris pour avoir le droit d’entrer en France. J’ai été testé une fois arrivé ici, aussi. Je suis resté en isolement jusqu’à ce que le résultat arrive et qu’on m’autorise à m’entraîner, comme tout le monde. Je vais suivre les mêmes instructions que tout le monde», a déclaré Djokovic.

À Roland-Garros qui débute dimanche, le Serbe part à l’assaut d’un 18e titre du Grand Chelem. Après avoir raté une opportunité à l’US Open, où il a été disqualifié pour avoir envoyé involontairement la balle sur une juge de ligne, dans un geste d’humeur. «Je vais faire très attention lorsque je vais frapper une balle sur le court à présent. Cela me reste à l’esprit après ce qu’il s’est passé à New York, je pense que cela va me hanter pendant longtemps. Je vais m’assurer de ne pas répéter l’erreur», a-t-il déclaré, interrogé sur sa maîtrise de lui-même. «J’ai gagné le tournoi à Rome une semaine après ce qu’il s’est passé à New York», a souligné le «Djoker», qui n’a pas «ressenti de malaise ou de difficulté quelconque à jouer et à exprimer (s)es émotions» dans la capitale italienne.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Goat le 27.09.2020 22:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après une disqualification et après avoir quitté l'US Open prématurément, bonne chance pour un 18ème titre en grand chelem à Roland Garros.

Les derniers commentaires

  • Goat le 27.09.2020 22:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après une disqualification et après avoir quitté l'US Open prématurément, bonne chance pour un 18ème titre en grand chelem à Roland Garros.