Investissement jusqu'en 2018 – 1,3 milliard d'euros pour les trains et le tram

Publié

Investissement jusqu'en 20181,3 milliard d'euros pour les trains et le tram

LUXEMBOURG - Le ministre du Développement durable a présenté mercredi les investissements qui seront consacrés aux deux différentes moyens de transport jusqu'en 2018.

Les investissements en faveur des transports liés à la mobilité douce, comme le train et le tram, seront revus à la hausse, annonce mercredi François Bausch.

Les investissements en faveur des transports liés à la mobilité douce, comme le train et le tram, seront revus à la hausse, annonce mercredi François Bausch.

Editpress

La pose des rails du tram doit débuter à l'automne 2015, c'est ce qu'à confié François Bausch, le ministre écolo du Développement durable, mercredi après-midi, lors de la présentation des investissements prioritaires. La mise en service du premier tronçon du tram devrait se faire en 2017 et l'entièreté de la ligne (d'Howald au Findel) être ouverte en 2021.

Les investissements dans le tram devraient s'élever au total à 500 millions d'euros (matériel roulant compris) auxquels s'ajouteront quelque 800 millions pour les nouveaux projets des trains: terminaux intermodaux Bettembourg/Dudelange, ligne Luxembourg-Bettembourg, Gare périphérique d'Howald, etc., soit 1,3 milliard jusqu'à 2021.

Les crédits pour le Fonds du rail en 2015, eux, ont été budgétisés à près de 1,1 milliard, soit une hausse de 7,7% par rapport à 2014. Avec de tels investissements, il fallait bien faire quelques économies. Ce qui sera fait par exemple en supprimant des ligne RGTR (bus intercommunaux) à faible occupation (1,2 million d'économisés par an) et en demandant une participation financière aux communes. Mais aussi en optimisant les transports scolaires. Pour cela on alignera les vacances dans les différents établissements (450 000 euros) et on décalera les horaires scolaires (1 million).

Séverine Goffin/L'essentiel

Ton opinion