En France - 10 ans de prison pour deux ados pour le meurtre d’Alisha, 14 ans

Publié

En France10 ans de prison pour deux ados pour le meurtre d’Alisha, 14 ans

Alisha, une collégienne de 14 ans, a succombé le 8 mars 2021 à un guet-apens tendu par ses deux camarades de classe à Argenteuil, au nord-ouest de Paris.

La mort d’Alisha avait suscité un émoi considérable, conduisant plus de 2000 personnes à défiler à la marche blanche organisée en sa mémoire peu après le drame.

La mort d’Alisha avait suscité un émoi considérable, conduisant plus de 2000 personnes à défiler à la marche blanche organisée en sa mémoire peu après le drame.

AFP

En France, un garçon et une fille de 16 ans ont été condamnés jeudi à 10 ans de prison par un tribunal pour enfants de banlieue parisienne pour le meurtre d’Alisha, 14 ans, harcelée, battue et morte noyée dans la Seine en 2021. Au terme de quatre jours de procès à huis clos, le tribunal de Pontoise a requalifié les faits d’«assassinat» en «meurtre sur mineur de 15 ans», considérant «qu’il n’apparaissait pas d’éléments suffisamment caractérisés» prouvant la volonté «d’actes préparatoires» en vue de la mort de la jeune fille.

Mais les adolescents ont eu «pleine conscience» de la situation et «ne pouvaient ignorer l’état manifeste de la victime» qui les a «suppliés», a ajouté le président.

«Ils ont tué ma fille»

Les deux prévenus – lui cheveux bouclés au carré, elle chignon et fines lunettes – sont restés silencieux dans le box à l’annonce du jugement. Ils ont également été condamnés solidairement à verser 180’000 euros de dommages et intérêts pour préjudice moral à la famille d’Alisha.

«C’est pas normal, j’attendais quelque chose de la loi. Eux ils vont sortir dans 10 ans. Ma fille a été tuée. Ils ont tué ma fille, ils l’ont jetée dans l’eau», a crié la mère de la victime dans les couloirs du palais de justice. Elle était entourée de nombreux soutiens, aux mines fermées, qui arboraient des t-shirt blancs floqués du portrait de l’adolescente et des slogans #JusticepourAlisha, #stopharcèlement et «Je suis Alisha».

La collégienne de 14 ans, a succombé le 8 mars 2021 à un guet-apens tendu par ses deux camarades de classe à Argenteuil, au nord-ouest de Paris. Sa mort dans des conditions sordides avait suscité un émoi considérable, conduisant plus de 2000 personnes à défiler à la marche blanche organisée en sa mémoire peu après le drame.

Le parquet fait appel

(AFP)

Ton opinion

11 commentaires