Affaire Bettencourt – 100 000 euros retirés avant les présidentielles

Publié

Affaire Bettencourt100 000 euros retirés avant les présidentielles

L'ex-comptable de Liliane Bettencourt, a retiré 100 000 euros à la demande de la milliardaire, en 2006, quelques mois avant les présidentielles.

Liliane Bettencourt aurait fait retirer 100 000 euros avant les présidentielles de 2006. (dr)

Liliane Bettencourt aurait fait retirer 100 000 euros avant les présidentielles de 2006. (dr)

L'ex-comptable de Liliane Bettencourt, Claire Thibout, a effectué un retrait en espèces de 100 000 euros la demande de la milliardaire en décembre 2006, révèle l'hebdomadaire Marianne à paraître samedi. Le retrait a été fait quatre mois avant la présidentielle de 2007.

L'avocat de la comptable, Me Antoine Gillot, a confirmé l'existence de ce retrait, effectué à partir d'un chèque de la banque Dexia, tout en précisant ne pas connaître son affectation. Selon Marianne, qui publie la copie de ce chèque de banque de 100'000 euros libellé à l'ordre de Mme Bettencourt et le fac-similé d'une autorisation délivrée par la milliardaire à sa comptable afin qu'elle retire cet argent, la somme a été remise «en mains propres» à Mme Bettencourt par son ex-employée.

Pas consigné

Contrairement aux différents retraits que Mme Thibout a assuré avoir effectués auprès de BNP Paribas, durant plusieurs années, pour le compte de l'héritière de L'Oréal, cette sortie d'argent n'a pas été consignée dans les carnets de caisse dans lesquels la comptable notait ses mouvements financiers, précise l'hebdomadaire.

«A qui ces 100 000 euros étaient-ils destinés, à quatre mois seulement du premier tour de l'élection présidentielle? Pourquoi cette somme ne figure-t-elle pas dans les carnets de Mme Bettencourt, contrairement à tous les autres retraits en liquide effectués au guichet de la BNP?», s'interroge ainsi «Marianne».

Pas de commentaire

Dexia s'est refusé à tout commentaire, rappelant seulement que sa filiale Dexia banque privée France, spécialisée dans la gestion de patrimoine, avait été cédée à BNP Paribas en février 2007. Il s'agissait de la seule filiale française de Dexia à destination des particuliers. Grande banque de détail en Belgique et au Luxembourg, Dexia n'a pas de réseau d'agences en France et n'est présente que dans le financement des collectivités et la gestion d'actifs. BNP Paribas s'est également refusé à tout commentaire.

Entendue par les policiers, Mme Thibout est revenue partiellement sur certaines de ses déclarations, mais a maintenu ses accusations sur le financement de la campagne présidentielle de 2007, qualifiées de calomnieuses par M. Woerth et l'Elysée.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion