Référendum au Luxembourg – 105 000 électeurs étrangers potentiels

Publié

Référendum au Luxembourg105 000 électeurs étrangers potentiels

LUXEMBOURG - Les résidents étrangers représenteraient environ 28% de l’électorat total si l'ouverture du droit de vote devenait réalité pour les législatives de 2018, selon le Statec.

Le référendum aura lieu le 7 juin prochain.

Le référendum aura lieu le 7 juin prochain.

Editpress

Le 7 juin, les électeurs luxembourgeois doivent répondre par oui ou par non à trois questions. La plus épineuse étant celle sur l'ouverture du droit de vote passif aux étrangers pour les élections législatives. Rappelons qu'en cas de oui, seuls les étrangers habitant depuis 10 ans au Luxembourg et ayant déjà voté à des élections européennes ou communales pourraient alors s'inscrire sur les listes électorales. Le nombre d'électeurs étrangers potentiels s’élèverait à environ 105 000 personnes, selon une étude publiée ce lundi par le Statec.

En ajoutant aux électeurs luxembourgeois, les électeurs étrangers potentiels, quelque 78% de la population âgée de 18 ans et plus pourraient aller aux urnes aux prochaines élections législatives, estime le Statec. En ne prenant en compte que ceux qui habitent au Luxembourg depuis au moins 10 ans, les électeurs étrangers potentiels représenteraient 28% de l’électorat total.

Plus jeunes, plus actifs et employés du privé

Des chiffres qu'il faut prendre avec des pincettes puisque n'oublions pas que les résidents étrangers doivent aussi avoir voté à des élections locales s'ils veulent éventuellement prétendre à un vote aux législatives. Selon le Statec, seules 35 000 personnes remplissent cette condition. Mais, comme les prochaines élections communales ont lieu avant les prochaines élections législatives, ce chiffre pourrait évoluer.

Cette étude se penche également sur le profil des électeurs étrangers potentiels. Ils ont en moyenne 46 ans, contre 49 pour les électeurs luxembourgeois. De plus, près de 60% travaillent tandis que ce n’est le cas que pour la moitié des électeurs luxembourgeois. Sur ces 60%, 77% travaillent dans le privé contre 51% de l’électorat luxembourgeois.

Les électeurs étrangers potentiels sont principalement ressortissants du Portugal, d'Italie ou d'un de nos pays limitrophes et 15% sont nés au Grand-Duché. Près d’un quart parle régulièrement le luxembourgeois.

(Fatima Rougi/L'essentiel)

Ton opinion