Recyclage au Luxembourg – 124 tonnes de piles sont collectées chaque année

Publié

Recyclage au Luxembourg124 tonnes de piles sont collectées chaque année

COLMAR-BERG - Grâce à Ecobatterien, le pays est en avance sur les obligations européennes pour le recyclage des piles en fin de vie.

Jean-Claude Theisen (à gauche), président, et Bernard Mottet, directeur d'Ecobatterien.

Jean-Claude Theisen (à gauche), président, et Bernard Mottet, directeur d'Ecobatterien.

L'essentiel

Les piles, cela ne finit pas à la poubelle. Cela se recycle. Les Luxembourgeois l'ont compris, qui sont les champions d'Europe en la matière. Sur les huit millions de piles et accumulateurs en circulation chaque année sur le marché national, 60,88% sont collectés à des fins de recyclage. Un score qui situe le Grand-Duché bien au-delà des obligations européennes et leur seuil plancher de 25% depuis 2012 et de 45% à l'horizon 2016.

L'objectif est donc atteint pour l'ASBL Ecobatterien, qui a fêté, mercredi matin, ses cinq années d'existence, dans les locaux de l'action SuperDrecksKëscht, à Colmar-Berg. Quatre fois par an, celle-ci organise des collectes mobiles destinées à compléter l'offre de collecte existante. À savoir 22 parcs gérés dans les déchetteries par les communes et syndicats intercommunaux, mais aussi 261 bacs disponibles dans les commerces et des points de collecte installés chez les garagistes. Ecobatterien se targue d’un portefeuille de 579 membres. «Nous couvrons 100% du territoire», se félicite Bernard Mottet, directeur d'Ecobatterien.

Au total, 124 tonnes de piles et accumulateurs portables sont récupérés chaque année. Le circuit de recyclage est financé par la taxe attenante, qui va de 6 centimes à 5 euros selon le gabarit et la nature des produits. Ecobatterien dispose ainsi d'un budget annuel de 500 000 euros pour offrir une seconde vie aux piles, avec des taux de recyclage allant de 56% à 78% selon leur nature. Et que deviennent les piles dont vous ne vous servez plus? Il en est extrait des matières premières telles que le cuivre, le fer ou le plastique.

(Pierre Théobald/L'essentiel)

Ton opinion